Belles reliures
Belles reliures à moins de 100 € !

Une collection n’a pas à être constituée autour d’un seul auteur ou bien d’un sujet en particulier, les livres eux-mêmes peuvent représenter des pièces d’une grande beauté et de nombreuses collections sont composées uniquement de livres qui ont une apparence splendide. L’art et la littérature ont toujours été étroitement liés depuis des siècles, et les artistes peuvent exercer leur talent sur les couvertures, reliures ou même les bordures des pages.


Décoration des bords

Livres comme objets d'art

Les tranches des pages d’un livre ne sont pas souvent utilisées lorsqu’il s’agit d’y ajouter des décorations. Parfois, on y applique des dorures ou des marques. Dans certains cas, les bords des pages sont frangés, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas été découpés, créant ainsi un effet non lisse, qui leur donne un aspect plus ancien. La pratique se démocratisa au XVI ème siècle lorsqu’un artiste italien Cesare Vecellio (cousin du célèbre peintre de la Renaissance Titien) commença à utiliser les dos et les tranches des livres pour peindre.

L’idée étant lancée, les artistes entreprirent d’améliorer les techniques du peintre et en découvrirent de nouvelles. Ainsi, on peignait les rebords intérieurs des pages et dorait les tranches de chacune d’elles, afin de laisser apparaître une image lorsque l’on courbait légèrement le livre. Cela donnait l’effet d’une œuvre qui disparaissait et réapparaissait sur demande.

Les tranches d’un livre sont rarement décorées ou peintes mais il existe quelques spécialistes de la peinture sur tranche qui pratiquent encore de nos jours cette technique, comme l’artiste anglais Martin Frost.

Les livres animés

Livres comme objets d'art

L’ingénierie papier est le fait de plier, coller et couper le papier afin de créer un livre dont le texte et les images sont présentés d’une manière unique en relief. L’une des tâches les plus communes de l’ingénieur papier est de créer des livres animés appelés aussi livres pop-up. Dans ce cas, l’artiste fabrique des images en 3 dimensions qui se forment à l’ouverture du livres ou lorsque l’on tire sur une partie de l’animation.

Un autre exemple d’ingénierie est lorsque l’artiste découpe, couvre ou bien cache certaines sections d’une page ou bien la page toute entière. Le plus célèbre exemple de ce procédé de découpe est celui de l’ « arbre des codes » (ci-contre) de Jonathan Safran Foer.






Jolies couvertures ou illustrations

Livres comme objets d'art

Certaines couvertures en papier, toile, carton ou jaquettes mais aussi illustrations à l’intérieur d’un livre peuvent aussi être belles ou bien originales ce qui les rendent intéressantes à collectionner même si ce ne sont pas les œuvres les plus élaborées.