Books

Books, un concept nouveau qui n′existe nulle part ailleurs.

Partout dans le monde paraissent des livres de qualité rédigés par des auteurs qui ont consacré des mois, des années parfois, pour mener une recherche, construire une réflexion, proposer un point de vue novateur… Le magazine Books offre une autre vision de l′actualité, de la culture et des enjeux internationaux, en explorant ces livres venus de tous les continents.

Découvrez-les dans Books, puis retrouvez-les sur AbeBooks !

Pourquoi le titre Books ?
Le mot "book" n′est pas encore entré dans le Dictionnaire de l′Académie, mais il est dans le Nouveau Petit Robert de la langue française et tous les locuteurs du français savent ce qu′il signifie. Nous cherchions un titre sobre, efficace, qui sonne "international" ; je crois que nous l′avons trouvé.

Quelle est la vocation de Books ?
Books se propose d′éclairer les sujets du jour et la condition humaine en exploitant la lumière des livres.

A l′ère d′Internet, le livre est parfois présenté comme un objet du passé. C′est une illusion. Le contenant n′est pas le contenu. Stèle, rouleau, parchemin, papier, e-book ou fichier électronique, voilà le support. Le livre, lu est immatériel. Il est l′espace clos, étendu mais contraint, où s′inscrivent les mots d′une œuvre de l′esprit.

Loin d′être un objet du passé, le livre est comme la main, un attribut de l′homme.

Roman, essai ou synthèse, il est appelé à rester le lieu privilégié de la réflexion approfondie. A l′ère de la vitesse, de l'éphémère, du repli sur soi, mais aussi de la mondialisation, de la propagation planétaire des ondes de choc économiques, politiques, culturelles, le livre apporte la lenteur, le recul.

Choisir le livre comme outil de décryptage est une idée simple, naturelle. C′est l′idée de Books.

Olivier Postel-Vinay Fondateur,
Directeur de la publication

Sommaire du numéro actuel

Toutes les Havanes de Cuba
Les nuits de rave de Berlin
Depuis la chute de l´URSS, Cuba a misé sur les dollars du tourisme. à la clé, une rénovation urbaine en trompe l´œil, qui a transformé La Havane en mosaïque de toutes les Havanes d´hier. Une ville festive mais factice, tant le pouvoir continue de contrôler l´espace.

La Havane n´est pas une ville, mais plusieurs à la fois. Il y a la vieille Havane créole et coloniale du XIXe siècle, la Havane républicaine des années 1950, celle des cabarets et de la jet-set américaine, qui fascina tant Hemingway ; et puis, il y a la Havane révolutionnaire, capitale monumentale de la modernité socialiste. Depuis quelque temps, les livres se sont multipliés sur l´histoire de la ville et les stratégies urbanistiques dont elle a fait l´objet de la part du régime castriste. Chacun à sa manière, l´architecte Emma Álvarez-Tabío Albo et l´écrivain Antonio José Ponte font ainsi surgir La Havane de ses décombres, une Havane dont la rénovation obéit à un scénario parfaitement politique, imaginé pour assurer au pouvoir le contrôle symbolique du territoire.

 

Dossier : Les nouveaux murs de la peur
Le secret des réussites hors normes
Vingt ans après la chute du mur de Berlin, la planète est hérissée de clôtures ou de murs destinés à séparer des populations. La plupart sont de facture récente. Les plus spectaculaires sont le mur israélien, édifié en Cisjordanie, et le mur américain, érigé à la frontière du Mexique. En compagnie du scénariste britannique David Hare, du journaliste californien Marc Cooper et du philosophe français Tzvetan Todorov, nous pénétrons en profondeur dans les arcanes d´une réalité déconcertante.
Une carte du monde des murs (lire page 22) donne une idée de la situation. La plupart des nouveaux murs érigés depuis Berlin sont destinés à canaliser l´immigration en provenance de pays plus pauvres. C´est le cas de celui qui sépare les états-Unis du Mexique, mais aussi de murs moins connus, comme à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord. Les murs plus anciens sont l´héritage d´une guerre, comme entre les deux Corées. Le mur israélien est un cas d´espèce [...]

Entretien : George Makari : "Freud n'était pas un génie solitaire"

Entretien : José Saramago
La force de Freud est moins d´avoir avancé des idées vraiment inédites que d´avoir jeté des ponts entre les idées nouvelles déjà dans l´air et d´avoir formulé une synthèse originale.

Economie : Les mirages de la gratuité


L′Afrique n′est pas vouée à la corruption
Gagner de l'argent sans faire payer le consommateur : c´était hier la quadrature du cercle, ce sera demain la clé de la réussite économique, prétend la dernière utopie technologique en vogue. Qu´en est-il dans les faits ?

Le livre du jour

Mercredi 30 septembre 2009
Il faut légaliser la cocaïne !

La machine à bonbons : comment la cocaïne s'est emparée du mpnde
La machine à bonbons : comment la cocaïne s'est emparée du monde, par Tom Feiling


Les Etats-Unis ont consacré plus de 500 milliards de dollars à la lutte anti-drogue au cours des trente-cinq dernières années. Sans que cet investissement ait été le moins du monde payé de retour : la cocaïne est plus abondante que jamais sur le marché, et son prix a diminué de moitié entre 1993 et 2003.

 

Mardi 29 septembre 2009
1959, l'année qui ébranla le monde ?

1959, l'année où tout a changé
1959, l'année où tout a changé, par Fred Kaplan

Les historiens aiment à souligner que les principaux bouleversements politiques, culturels et technologiques des années 1960 avaient commencé dès la décennie précédente. Mais Fred Kaplan radicalise cette thèse en soutenant que les évolutions les plus fécondes des années 1950 ont culminé en 1959.

Lundi 28 septembre 2009
Du Fujian à Chinatown, on vend aussi les hommes

Les têtes de serpent
Les têtes de serpent. Une épopée de la pègre de Chinatown et du rêve américain, par Patrick Radden Keefe

Cheng Chui-ping, alias Sister Ping s´est installée dans Chinatown, à New York, au début des années 1980. Officiellement, elle dirigeait un grand magasin ; en fait, elle était à la tête d´un vaste réseau d´immigration clandestine. Sister Ping est l´un des principaux personnages du livre que le journaliste Patrick Radden Keefe consacre au trafic de clandestins entre la Chine et les Etats-Unis.

Vendredi 25 septembre 2009
Petite histoire de la mathématique financière

Le mythe du marché rationnel
Le mythe du marché rationnel : une histoire du risque, des rétributions et désillusions à Wall Street, par Justin Fox

L´analyse des causes de la crise des subprimes est devenue un genre littéraire à part entière. Mais l´ouvrage de Justin Fox se distingue du lot, en retraçant l´histoire de l´"hypothèse d´efficience de marché". Cette doctrine, à laquelle la plupart des analystes financiers de Wall Street se sont ralliés, les aurait rendus aveugles aux risques d´éclatement de la bulle immobilière.

Jeudi 24 septembre 2009
L′esprit des bébés

Le bébé philosophique
Le bébé philosophique, par Alison Gopnik

Longtemps sous-estimées par la tradition philosophique, les performances cognitives du très jeune enfant sont aujourd´hui mieux connues grâce aux récents progrès de la psychologie du développement. Alison Gopnik livre une synthèse accessible de ces recherches, dont les résultats bousculent bien des idées reçues.
Mercredi 23 septembre 2009
Argentine - Un passé qui ne passe pas

Tuer à nouveau
Tuer à nouveau. Les archives de la "chambre de la terreur" (1971-1973), par Juan Bautista Yofre

Volver a matar, par le journaliste Juan Bautista Yofre, se veut une analyse balancée des années de plomb argentines : si le pays a eu ses disparus, la guérilla, elle aussi, fut meurtrière. Yofre revient ici sur le rôle de la « chambre de la terreur ».

Mardi 22 septembre 2009
Une philosophe au secours du progressisme

Clareté morale : un guide pour les idéalistes devenus grands
Clarté Morale : un guide pour idéalistes devenus grands, par Susan Neiman

Dans son livre publié aux Etats-Unis quelques mois avant l´élection de Barack Obama, la philosophe Susan Neiman faisait ce constat : la gauche américaine n´est plus aujourd´hui capable de soutenir un discours moral fort, fondé sur des principes clairs et pleinement assumés.

Lundi 21 septembre 2009
Dans les entrailles de la Russie

Objets trouvés en Russie
Objets trouvés en Russie : rencontres au cœur du pays profond, par Susan Richards

La "Russie profonde", négligée par les journalistes occidentaux, est pour l´Européen moyen une terra incognita qu´il se représente à l´aide de mythes. C´est cette Russie méconnue que Susan Richards veut faire découvrir, en racontant une douzaine de voyages effectués entre 1992 et 2008, loin des sentiers battus.