Articles liés à Les cocottes de mon grand-père

Delvau, Alfred Les cocottes de mon grand-père

ISBN 13 : 9781512278903

Les cocottes de mon grand-père

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par Goodreads )
 
9781512278903: Les cocottes de mon grand-père
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Présentation de l'éditeur :

Ce grand-père — petit vieillard sec comme bois mort et jaune comme coing mûr — était un être abominable et charmant, fantasque et tyrannique, doux comme miel et acide comme vinaigre, moitié bourreau et moitié martyr, que tout le monde fuyait en lui donnant pour étiquette sociale ce nom avec lequel on croit avoir tout dit quand on l'a appliqué à un galant homme : « C'est un original. » (...) Malgré les années et les événements de toute sorte qui nous séparent aujourd'hui et qui auraient dû mettre un peu d'ombre et d'oubli sur mes souvenirs, je le vois encore dans sa douillette de soie puce, — avec sa couronne de cheveux argentés — avec sa figure parcheminée où brillaient, en guise d'yeux, deux charbons allumés — avec ses lèvres minces et dédaigneuses sous lesquelles apparaissaient de temps en temps de grandes diablesses de dents blanches qui semblaient nées pour mordre ; je le vois encore m’attirer à lui, me prendre sur ses vieux genoux cagneux — moi, bambin de six ou sept ans — et je l'entends me dire, de sa voix claire à laquelle l'âge avait donné l'inévitable trémolo : « André, faisons des cocottes ! C'est encore ce qu'il y a de plus sage dans la vie, les cocottes, vois- tu ! » Et, fouillant ça et là dans les tiroirs de son secrétaire en bois des îles — qui sentait si bon — il en tirait, sans daigner les lire, des feuilles de papier, couvertes de pattes de mouches de tous les styles et de toutes les orthographes, qu'il découpait ensuite et dont il faisait ce petit joujou que tous les enfants connaissent — tour à tour galiote, soufflet, double bateau, bonnet de police, et enfin cocotte. (…) Je n'avais pas oublié mon grand-père, mais j'avais complètement oublié ses cocottes, lorsqu'il y a quelques jours, en fouillant dans un meuble où sont les reliques de ma vie passée, enfance et jeunesse — mes jouets de baby et mes cahiers de collégien, mes lettres d'amour et mes thèmes latins, mes pensums et mes élégies — j'ai heurté du doigt et du regard une foule de petits papiers jaunis, pliés d'une façon étrange : c'étaient mes cocottes d'autrefois — les cocottes faites par mon grand-père pour notre distraction à tous deux. Ces petits papiers jaunis, je les ai dépliés avec émotion — et, une fois dépliés, j'ai eu l'indiscrétion de les lire... Les uns étaient des fragments de lettres, d'une écriture illisible, c'est-à-dire féminine. Les autres étaient des fragments de journal intime — le journal de la vie de mon aïeul. J'ai brûlé les premiers — qui depuis longtemps auraient dû se consumer à leur propre flamme ; mais j'ai conservé les seconds, que je ne crains pas de livrer aujourd'hui à la circulation, après les avoir mis en ordre et en avoir enlevé les passages par trop individuels ou par trop scabreux. Voici donc les cocottes de mon grand-père. Qu'on ne s'étonne pas de leur forme apophthegmique : c'est la seule raison d'écrire des vieillards, qui concrètent mieux ainsi leurs pensées et qui monnayent volontiers leur sagesse — c'est-à dire les fruits et les conclusions de leur expérience — en la frappant en maximes destinées à la circulation.

Présentation de l'éditeur :

« Voici donc les cocottes de mon grand-père. Qu'on ne s'étonne pas de leur forme apophthegmique : c'est la seule raison d'écrire des vieillards, qui concrètent mieux ainsi leurs pensées et qui monnayent volontiers leur sagesse — c'est-à dire les fruits et les conclusions de leur expérience — en la frappant en maximes destinées à la circulation. Des moyens de réussir. — Il n'y en a qu'un pour les dragons : il y en a mille pour les gens habiles qui savent tourner les ailes de leur moulin du côté où souffle le vent du caprice, et qui sont bien assurés ainsi de ne pas moudre à vide. Chérubin peut réussir auprès de sa marraine — et de la soubrette de sa marraine — parce qu'il a sur les lèvres et sur le cœur ce duvet des fruits non cueillis qui les rend si convoitables pour les gourmandes. Si une vierge est une fleur, un jouvenceau est une pêche, et l'on sait que, depuis Eve, toutes les femmes aiment à pêcher. Mais Lovelace, don Juan et les dragons ont plus de chance que Chérubin, parce qu'ils remplacent le duvet par la barbe, la grâce par la force, la timidité par la brutalité — et que, de toute éternité, le pouvoir et la femme ont appartenu au plus fort, au plus audacieux, au plus criminel. C'est bien mignon, un enfant que l'on peut cacher sous ses jupes à l'arrivée du mari ; mais c'est bien agréable, un homme qui peut vous délivrer de votre mari, d'un coup de poing ou d'un coup d'épée. On baise Fortunio sur le front, comme un oiseau sur le bec — mais on lui préfère Clavaroche. Bizarrerie. — Ce qui plaît le plus aux femmes — après la robe de moire antique, le cachemire et l'armoire à glace. J'ai vu des gens très laids réussir, par leurs bizarreries, auprès de femmes qui avaient repoussé des gens très beaux et très intelligents. Seulement, ces gens très laids avaient soin de casser — d'une façon à eux — une bouteille de Champagne, ou une théière, ou leur canne, ou les reins d'un commissionnaire complaisant. Monsieur un tel est bien étourdissant ce soir : il vient d'écraser un enfant avec son tilbury !... Voilà ce que dit madame trois Étoiles en soupirant d'une certaine manière. Et, le soir, vers minuit, quand monsieur un tel se présente chez madame trois Étoiles, il est reçu, bien qu'elle ne reçoive personne — et il reste, bien qu'il n'ait pas, maritalement parlant, le droit de rester. Bluet. — Une fleur des champs que les femmes aiment à cueillir — dans les boutiques de joailliers, sous forme de turquoise. Bonjour. — Un mot que les Parisiennes seules savent dire. Bonsoir. — Les deux syllabes les plus cruelles du vocabulaire féminin — quand elles sont articulées avec indifférence. Jalousie. — Un sentiment masculin, rarement féminin. Nous avons Othello : quel nom d'héroïne jalouse ont à nous opposer les femmes ? Du reste, on comprend qu'à de rares exceptions près, les femmes ne soient pas jalouses : elles sont plus sujettes à caution que nous, et nous trompent plus souvent que nous ne les trompons. Nous avons peur qu'on ne nous vole notre maîtresse : une femme n'aura jamais peur qu'on lui prenne son amant, parce qu'elle sait que, des deux, celui qui cessera le premier d'aimer, ce ne sera pas lui, mais elle. Les femmes ne sont donc pas jalouses des hommes — mais des femmes. Aussi, le plus sûr moyen de faire plaisir à une femme — et par conséquent de conquérir son cœur — est de lui parler toujours d'elle et de ne jamais lui parler des autres. C'est le mot renversé du maréchal de Villars. »

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Frais de port : Gratuit
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Autres éditions populaires du même titre

9781178852400: Les Cocottes de Mon Grand-Père

Edition présentée

ISBN 10 : 1178852407 ISBN 13 : 9781178852400
Editeur : Nabu Press, 2011
Couverture souple

9781391737942: Les Cocottes de Mon Grand-Père (Classic Reprint)

Forgot..., 2018
Couverture souple

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image d'archives

Alfred Delvau
Edité par Createspace Independent Publishing Platform, United States (2015)
ISBN 10 : 1512278904 ISBN 13 : 9781512278903
Neuf Paperback Quantité disponible : 10
Vendeur :
The Book Depository
(London, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur

Description du livre Paperback. Etat : New. Language: French. Brand new Book. Voici donc les cocottes de mon grand-père. Qu'on ne s'étonne pas de leur forme apophthegmique: c'est la seule raison d'écrire des vieillards, qui concrètent mieux ainsi leurs pensées et qui monnayent volontiers leur sagesse - c'est-à dire les fruits et les conclusions de leur expérience - en la frappant en maximes destinées à la circulation. Des moyens de réussir. - Il n'y en a qu'un pour les dragons: il y en a mille pour les gens habiles qui savent tourner les ailes de leur moulin du côté où souffle le vent du caprice, et qui sont bien assurés ainsi de ne pas moudre à vide. Chérubin peut réussir auprès de sa marraine - et de la soubrette de sa marraine - parce qu'il a sur les lèvres et sur le coeur ce duvet des fruits non cueillis qui les rend si convoitables pour les gourmandes. Si une vierge est une fleur, un jouvenceau est une pêche, et l'on sait que, depuis Eve, toutes les femmes aiment à pêcher. Mais Lovelace, don Juan et les dragons ont plus de chance que Chérubin, parce qu'ils remplacent le duvet par la barbe, la grâce par la force, la timidité par la brutalité - et que, de toute éternité, le pouvoir et la femme ont appartenu au plus fort, au plus audacieux, au plus criminel. C'est bien mignon, un enfant que l'on peut cacher sous ses jupes à l'arrivée du mari; mais c'est bien agréable, un homme qui peut vous délivrer de votre mari, d'un coup de poing ou d'un coup d'épée. On baise Fortunio sur le front, comme un oiseau sur le bec - mais on lui préfère Clavaroche. Bizarrerie. - Ce qui plaît le plus aux femmes - après la robe de moire antique, le cachemire et l'armoire à glace. J'ai vu des gens très laids réussir, par leurs bizarreries, auprès de femmes qui avaient repoussé des gens très beaux et très intelligents. Seulement, ces gens très laids avaient soin de casser - d'une façon à eux - une bouteille de Champagne, ou une théière, ou leur canne, ou les reins d'un commissionnaire complaisant. Monsieur un tel est bien étourdissant ce soir: il vient d'écraser un enfant avec son tilbury ! Voilà ce que dit madame trois Étoiles en soupirant d'une certaine manière. Et, le soir, vers minuit, quand monsieur un tel se présente chez madame trois Étoiles, il est reçu, bien qu'elle ne reçoive personne - et il reste, bien qu'il n'ait pas, maritalement parlant, le droit de rester. Bluet. - Une fleur des champs que les femmes aiment à cueillir - dans les boutiques de joailliers, sous forme de turquoise. Bonjour. - Un mot que les Parisiennes seules savent dire. Bonsoir. - Les deux syllabes les plus cruelles du vocabulaire féminin - quand elles sont articulées avec indifférence. Jalousie. - Un sentiment masculin, rarement féminin. Nous avons Othello: quel nom d'héroïne jalouse ont à nous opposer les femmes ? Du reste, on comprend qu'à de rares exceptions près, les femmes ne soient pas jalouses: elles sont plus sujettes à caution que nous, et nous trompent plus souvent que nous ne les trompons. Nous avons peur qu'on ne nous vole notre maîtresse: une femme n'aura jamais peur qu'on lui prenne son amant, parce qu'elle sait que, des deux, celui qui cessera le premier d'aimer, ce ne sera pas lui, mais elle. Les femmes ne sont donc pas jalouses des hommes - mais des femmes. Aussi, le plus sûr moyen de faire plaisir à une femme - et par conséquent de conquérir son coeur - est de lui parler toujours d'elle et de ne jamais lui parler des autres. C'est le mot renversé du maréchal de Villars. N° de réf. du vendeur APC9781512278903

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image d'archives

Delvau, Alfred
Edité par - - (2015)
ISBN 10 : 1512278904 ISBN 13 : 9781512278903
Neuf - Quantité disponible : 20
Vendeur :
Global Bookshop
(Wallingford, OXON, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur

Description du livre Etat : New. N° de réf. du vendeur 3434-ING-9781512278903

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 15,09
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 13,02
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image d'archives

Alfred Delvau
Edité par Createspace Independent Publishing Platform (2015)
ISBN 10 : 1512278904 ISBN 13 : 9781512278903
Neuf Paperback / softback Quantité disponible : > 20
impression à la demande
Vendeur :
THE SAINT BOOKSTORE
(Southport, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur

Description du livre Paperback / softback. Etat : New. This item is printed on demand. New copy - Usually dispatched within 5-9 working days. N° de réf. du vendeur C9781512278903

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 20,09
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 11,78
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image d'archives

Delvau, Alfred
Edité par - - (2015)
ISBN 10 : 1512278904 ISBN 13 : 9781512278903
Neuf - Quantité disponible : 20
Vendeur :
Chiron Media
(Wallingford, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur

Description du livre Etat : New. N° de réf. du vendeur 6666-ING-9781512278903

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 15,03
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 17,74
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais