Articles liés à Mémoires intérieurs ; Nouveaux Mémoires intérieurs

Mémoires intérieurs ; Nouveaux Mémoires intérieurs

Note moyenne 4
( 12 avis fournis par Goodreads )
 
9782082130028: Mémoires intérieurs ; Nouveaux Mémoires intérieurs
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Ce livre dont je voulais parler reste ouvert sous mon regard qui ne s'y arrête pas. Ce disque qu'il faudrait écouter, je ne l'ai pas même encore tiré de son enveloppe. Ce froid qui me gagne m'effraie... Non, je n'ai pas froid ; je ne me sens détaché de rien ni de personne. Mais vivre suffirait désormais de m'occuper. Ce sang qui afflue encore à ma main posée sur mon genou, cette mer que je sens battre au-dedans de moi, ce reflux et ce flux qui ne sont pas éternels, ce monde si près de finir, exige une attention de tous les instants, de tous ces derniers instants avant le dernier : la vieillesse, c'est cela.
Le reflet de cette vie, je ne le cherche plus dans les livres que par nécessité et parce que mon métier est de lire et écrire sur ce que je lis. Mais je m'étonne que des histoires entées, que ce qui n'est pas vrai, que ce qui n'est vrai que a une venté d'imitation, ait jamais pu me faire oublier toute présence réelle en moi de ce moi-même qui pense que je pense, et qui est là encore pour très peu de temps, temps dont je ne connais pas la durée, dont je sais seulement qu'elle sera brève. Tout va finir. Ou commencer ?
Voilà une histoire plus intéressante que toutes les histoires et dont aucune autre ne me détournera plus : c'est elle qui m'empêche de mettre un disque sur le pick-up. Qui m'eût dit que toutes ces voix se tairaient un jour par ma faute, que je n'userais plus du pouvoir que j'ai de les réveiller à toute heure, comme je faisais naguère !
Ce que j'écoute encore de musique et ce que je continue de lire, c'est par pudeur, pour ne pas scandaliser, pour faire ce que les autres me voient accomplir depuis tant d'années ; je demeure fidèle à une religion : ce culte de tous les jours rendu aux idées, à l'expression des idées, à ce que nous appelons le style et qui est comme le timbre particulier de chaque voix, et au rythme des sons, à ce bruit, à ce vacarme que dispensent les disques, ces conserves. Nous ouvrons indifféremment une boîte de Bach, ou de Mozart, ou de Bécaud. Pour les livres, ils sont tous là, les classiques, la tranche au mur ; mais les nouveautés, les romans d'un jour pénètrent à toute heure comme des mouches, se posent sur les sièges, sur le tapis, partout sauf sur les rayons de ma bibliothèque où d'ailleurs il n'y a plus de place pour eux. Car ma bibliothèque est infiniment plus encombrée que ma mémoire, elle n'a pas à son service le vent de l'oubli.
Mes propres ouvrages sont là aussi : ils reviennent de l'étranger et de la province pour que je les signe, ou parce qu'ils ont été traduits dans une langue inconnue. Je leur voue une haine singulière, celle que nous inspirent notre propre visage et cette oeuvre fixée à jamais, qui ne peut pas être reprise, - condamnée, si elle survit, à la médiocrité éternelle.

Quatrième de couverture :

Ni la mort ni le soleil ne peuvent se regarder en face - ni nous-même. Du moins pouvons-nous confronter les reflets de ce que nous fûmes, qui tremblent encore dans nos vieilles lectures, et l'être que nous sommes devenu. Oui, voilà bien le fil conducteur de ce voyage à travers mes premiers enchantements. Mais ce n'est qu'à partir du moment où nous avons commencé à nous chercher dans les livres, la première adolescence, que les proses et les poèmes ont gardé comme une empreinte de celui qui, il y a un demi-siècle, les lisait avec tant d'amour. La trace y subsiste de ce que nous y rajoutions pour les rendre conformes au désir de cet âge et à notre songe d'alors. Ainsi ces oeuvres épousent-elles notre plus secrète histoire, et parler d'elles, c'est parler indirectement de nous - enfin du nous que nous fûmes, que nous nous souvenons d'avoir été. Mémoires intérieurs (1959) Je crois que l'essentiel sur moi, et même ce qui n'est pas dit, se trouve dans ces pages. Ce n'est pas toujours par politique ou par prudence qu'un mémorialiste se tait, - plutôt par bonne éducation, par pudeur, - et surtout parce qu'il ne dépend de personne de se livrer. Comment le pourrions-nous ? [...] Je crois en Celui que j'aime. Ce n'est pas moi que j'aime. Non, ce n'est pas moi que j'ai aimé, ni la vie que j'ai eue. Je ne me plais pas à moi-même : je ne me déteste pas non plus et serais plutôt porté à me prendre en pitié quand la nuit je sens sous ma main battre mon coeur infatigable. J'ai été aimé et j'ai été haï. Plus aimé que haï ? Plus haï qu'aimé ? Dieu le sait. Nouveaux Mémoires intérieurs (1965)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion
In-8, 515pp., quelques marques... En savoir plus sur cette édition

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image d'archives

Mauriac Francois,
Edité par Eds Flammarion, 1993 (1993)
ISBN 10 : 2082130029 ISBN 13 : 9782082130028
Ancien ou d'occasion Couverture souple Quantité disponible : 1
Vendeur :
Books+
(Saint Maurice, France)
Evaluation vendeur

Description du livre In-8, 515pp., quelques marques d'usage sur la couverture, Nb-0296, Le second volet des Memoires de Francois Mauriac marque la poursuite et l'aboutissement de son projet autobiographique: il y revient sur ses convictions religieuses, laisse resurgir des souvenirs de jeunesse, affirme sa foi dans l'homme et, plus que tout, exprime son amour de la litterature. Dans ce texte d'une grande finesse, sa vie interieure et ses lectures s'entrelacent jusqu'a se confondre, pour accomplir, dans une prose brillante, la difficile tache de se raconter. N° de réf. du vendeur 58777

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 48
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais