La Bataille - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 1997

Note moyenne 3,79
( 272 avis fournis par Goodreads )
)  
9782253146469: La Bataille - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 1997
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

284pages. poche. Broché.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Amazon.fr :

De toutes les grandes batailles napoléoniennes, celle d'Essling n'est pas la plus connue. Elle ne fut pas, pourtant, la moins meurtrière : quarante mille morts sur les rives du Danube en deux journées de mai 1809. Balzac avait décidé d'en tirer un roman pour les Scènes de la vie militaire (La Comédie humaine, tome 8). En 1833, il décrit ainsi son plan à Madame Hanska : "Pas une tête de femme, des canons, des chevaux, deux armées, des uniformes; à la première page, le canon gronde, il se tait à la dernière". Ce projet que Balzac, débordé par mille activités, n'eut jamais le temps de mettre à exécution, Patrick Rambaud le réalise scrupuleusement. La Bataille ne raconte pas une histoire, elle se déploie comme un tableau qui survole tous les mouvements stratégiques des troupes, note les accidents de terrain si importants dans l'issue du combat, brosse le portrait de quelques grandes figures de l'épopée napoléonienne, Lannes, Bessières, Masséna. La vue d'ensemble n'exclut pas la précision du détail. Il ne manque pas une cartouchière, pas un bouton de guêtre à cette immense armée. La minutie de la reconstitution et le souffle épique qui anime ces pages en font un roman très singulier qui a obtenu le prix Goncourt en 1997. --Gérard Meudal

Présentation de l'éditeur :

« Là, j’entreprends de vous initier à toutes les horreurs, à toutes les beautés d’un champ de bataille... Des canons, des chevaux, deux armées, des uniformes ; à la première page, le canon gronde, il se tait à la dernière. » Ainsi Balzac évoque-t-il son projet de consacrer un roman à la bataille d’Essling, qui opposa en 1809, près de Vienne, les Autrichiens à la Grande Armée de Napoléon. Balzac mourut sans nous donner sa Bataille. La voici, racontée par Patrick Rambaud, dans un récit documenté et vivant, où se côtoient grognards et jeunes recrues, chirurgiens, actrices, espions, Stendhal, les maréchaux Lannes et Masséna autour d’un Napoléon que la Fortune, déjà, commence d’abandonner. Trente heures de combat, 40 000 morts, 11 000 mutilés : Essling, c’est la première grande hécatombe de la guerre moderne, sans gloire, sans illusions, dont le sommet sera Verdun.
Roman historique, roman à grand spectacle, roman vrai : chaleureusement accueilli par la critique, La Bataille a été couronné en 1997 par le Grand Prix du roman de l’Académie française, puis par le prix Goncourt.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Autres éditions populaires du même titre

9782744116650: La bataille

Edition présentée

ISBN 10 :  2744116653 ISBN 13 :  9782744116650
Editeur : France loisirs, 1998
Couverture rigide

9782246527213: La Bataille

Grasset, 1997
Couverture souple

9782840112341: La Bataille - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 1997

Feryan..., 1998
Couverture souple

9782702808733: La Bataille

Le Gra..., 2003
Couverture souple

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Rambaud, Patrick
ISBN 10 : 2253146463 ISBN 13 : 9782253146469
Neuf Quantité disponible : 1
Vendeur
BennettBooksLtd
(San Diego, CA, Etats-Unis)
Evaluation vendeur

Description du livre Etat : New. New. N° de réf. du vendeur M-2253146463

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 77,92
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4,40
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais