Articles liés à Soul Eater - tome 13 (13)

OHKUBO, Atsushi Soul Eater - tome 13 (13)

ISBN 13 : 9782351425756

Soul Eater - tome 13 (13)

Note moyenne 4,35
( 1 595 avis fournis par Goodreads )
 
9782351425756: Soul Eater - tome 13 (13)
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

Soul Eater - Volume 13

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Atsushi OHKUBO est un mangaka japonais, célèbre pour être à l'origine de la série Soul Eater. Il fait ses débuts à l'âge de 20 ans comme assistant de Rando AYAMINE (auteur de Get Backers), qu'il a rencontré quelques années plus tôt à l'université d'animation de Tôkyô et qu'il épaulera deux ans durant. En 2001, alors qu'il est encore assistant, il commence à s'intéresser aux concours : il soumet sa première histoire originale, Ichigo no Kon, au concours de manga organisé par l'éditeur Square Enix dans le magazine Shônen Gangan : malheureusement, il n'arrive que troisième. Il réitère donc l'opération l'année suivante ; cette fois, avec B.Ichi. Avec cette série, il remporte le premier prix, et connaît sa première publication.

À l'issue de celle-ci, en 2003, Atsushi OHKUBO commence à mettre sur pied le projet Soul Eater. Inspiré par Dr Slump d'Akira TORIYAMA et par les œuvres de Tim BURTON et David LYNCH, le mangaka signe, entre l'été et l'automne 2003, trois histoires courtes qui poseront les bases de sa future série à succès : Soul Eater, Black Star et Death The Kid. Atsushi OHKUBO a alors une idée innovante : faire d'une fille l'héroïne d'un shônen. Il crée le personnage de Maka. Soul Eater est né. La série commence en mai 2004 dans le magazine Shônen Gangan, et remporte un énorme succès. Atsushi OHKUBO se voit obligé d'engager plusieurs assistants, dont Yoshiki TONOGAI (auteur de Doubt, Judge, etc.). En avril 2008, Soul Eater est adapté en anime. Le succès est maintenant mondial : la série remporte le prix du public à Polymanga et l'AMGP du meilleur shônen en 2010, notamment grâce au sens de l'esthétisme particulier de l'auteur, aux scènes dynamiques dont il a le secret et à son univers original. C'est d'ailleurs ce qui vaut au mangaka de voir son art célébré dans deux albums rassemblant ses plus belles illustrations couleur : Soul Eater Soul Art 1 et 2 (2009 et 2014).

Parallèlement à ce travail, Atsushi OHKUBO illustre plusieurs cartes du jeu Lord of Vermillion ainsi que la couverture de SO Chips, un album regroupant les OST de jeux vidéo de Square Enix, et réalise le design de quelques personnages du jeu Nintendo 3DS Bravely Default. Puis, après le spin-off de Soul Eater, Soul Eater Not !, sérialisé de 2011 à 2014 parallèlement à la série principale qui, elle, s'arrête en 2013, Atsushi OHKUBO se lance en 2015 dans une nouvelle série : Fire Fire Fire Corps (publiée en France sous le titre de Fire Force). Prépubliée dans le Weekly Shônen Magazine, cette série est celle à laquelle le mangaka se dédie pour l'instant.



Fabien VAUTRIN est un traducteur et adaptateur de mangas, également directeur artistique de Kurokawa. Après des études d'informatique au début des années 2000, Fabien VAUTRIN crée un site internet spécialisé dans l'actualité des jeux vidéo japonais, Sugoi !. Fan de jeux vidéo, il tient également quelques années un webcomic, Chu Project, et s'occupe de quelques pages BD du magazine Gaming. Puis, il travaille un temps pour le magazine GameFan comme pigiste, maquettiste et enfin rédacteur en chef. Il se voit alors proposer par Grégoire Hellot, directeur de collection de Kurokawa, de travailler en tant que directeur artistique et traducteur pour la maison d'édition. Outre son travail de création artistique impliquant notamment le design des logos des différentes séries de Kurokawa et la mise en page des couvertures, Fabien VAUTRIN a traduit pour l'éditeur de nombreux titres, notamment tous ceux de Hiromu ARAKAWA disponibles en France et ceux des différents arcs de la licence Pokémon.

Revue de presse :

Plus que dans n’importe quel autre série, le chiffre treize est ici symbolique ! Symbole de mort pour les hébreux, et dans le tarot, chiffre du malheur dans les religions chrétiennes il était normal de laisser une part importante à Kid dans ce tome, qui n’est autre qu’un dieu de la mort !
Mais le treize est aussi symbole de désordre et de chaos qui vient après la fin d’un cycle marqué par le chiffre 12...et c’est aussi ce que représente ce tome : le désordre règne dans le château de la sorcière, ce volume est la parfaite transition entre la fin d’un cycle et la promesse d’un avenir meilleur, d’un nouveau départ...à condition de passer ce cap délicat !
Fin de cycle et renouveau également pour Black Star qui revient complètement changé, plus puissant que jamais (mais toujours aussi narcissique). Mort et renouveau pour la jeune sorcière Kim qui est confronté à ses doutes et ses souffrances !

Ce tome se compose clairement de trois actes distincts, et l’auteur fait le choix d’en terminer avec les précédents avant de nous montrer ce qu’il se passe à coté, il ne croise pas les luttes, ce qui est dommage dans un sens car cela aurait permis de renforcer un peu plus ce sentiment de désordre qui règne dans le château.

Le premier acte sera bien évidemment consacré à Black Star, comment aurait il pu en être autrement au vu de la conclusion du tome précédent ? Il affronte une ultime fois le redoutable Mifune, et cette fois il apparaît qu’un seul pourra en ressortir vivant. Bien que possédant toujours sa personnalité imbuvable, il nous apparaît ici bien plus mature, plus adulte, peut être justement parce qu’il a été confronté à la mort.
Ensuite on retrouve Ox et son combat perdu d’avance pour retrouver la Kim qu’il a aimé, pour qu’elle ne soit plus la sorcière insensible qui se trouve devant lui. Là aussi on a droit à un combat très adulte, malgré certaines ficelles de shonen, notamment grâce à l’intervention cruelle mais réaliste de Harver...cela fait plaisir à voir dans un shonen...dommage que l’auteur ne soit pas allé au bout des choses à ce niveau.
Enfin, last but not least, on retrouve Kid face à Mosquito ! Et ici notre jeune dieu de la mort va se trouver un allié inattendu. Ici fini les symboles, la réflexion et autres considérations philosophiques, on a droit à une bonne castagne bête et méchante en bonne et due forme...et ça aussi ça fait du bien !

Soul Eater à réussi à trouver le parfait équilibre entre les clichés du shonen et ce coté adulte et sombre qui lui donne sa personnalité, et ce n’est pas ce tome qui nous fera dire le contraire.


erkael

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Autres éditions populaires du même titre

9782351424001: Soul Eater - tome 11 (11)

Edition présentée

ISBN 10 : 235142400X ISBN 13 : 9782351424001
Editeur : Kurokawa, 2010
Couverture souple

9782351425749: Soul Eater - tome 12 (12)

Kurokawa, 2010
Couverture souple

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image fournie par le vendeur

1.

Ohkubo, Atsushi
Edité par Kurokawa (2011)
ISBN 10 : 2351425758 ISBN 13 : 9782351425756
Neuf Soft Cover Quantité disponible : 20
Vendeur
booksXpress
(Freehold, NJ, Etats-Unis)
Evaluation vendeur

Description du livre Soft Cover. Etat : new. N° de réf. du vendeur 9782351425756

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 9,85
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 5
De Etats-Unis vers France
Destinations, frais et délais
Image de l'éditeur

2.

Ohkubo, Atsushi
Edité par Kurokawa (2011)
ISBN 10 : 2351425758 ISBN 13 : 9782351425756
Neuf Quantité disponible : 1
Vendeur
The Book Depository
(London, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur

Description du livre Etat : New. Brand New Book. N° de réf. du vendeur LVN9782351425756

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 18,69
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 1,40
De Royaume-Uni vers France
Destinations, frais et délais