Articles liés à L'inconnue: (L'Impératrice Eugénie)

L'inconnue: (L'Impératrice Eugénie)

 
9782361240028: L'inconnue: (L'Impératrice Eugénie)
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Extrait de la préface de l'édition de 1922

Si je publie aujourd'hui une nouvelle édition de ce livre, déjà vieux de dix ans et écrit à un âge où l'on se fie aux épithètes pour exprimer un sentiment profond, c'est par respect pour la mémoire de celle qu'il prétend faire connaître mieux et avec la certitude qu'elle m'y autoriserait. Vivante, elle m'avait permis de parler d'elle.

Dans le courant de l'automne 1910, je me trouvais, comme chaque année, à Farnborough Hill. Je reçus une lettre d'un éditeur étranger me proposant d'écrire sur l'Impératrice un livre de souvenirs personnels. Celui qui m'écrivait ne me connaissait d'ailleurs pas, croyait que je remplissais près de la dernière souveraine des Français quelque fonction de secrétaire ou de lecteur et voyait en moi le Christomanos de cette autre Impératrice de la solitude. J'étais simplement pour elle un ami, au même titre que ses autres amis, et si j'emploie ce mot, c'est parce qu'elle-même l'employait et disait volontiers, de tel ou tel d'entre nous : «Il est de mes amis, c'est un ami à moi.»
Je me rappelle le jour où je parlai de cette lettre à l'Impératrice, avant le thé, dans le petit salon rouge où l'on se tenait quand il y avait peu de monde à Farnborough Hill.
Debout, les mains croisées derrière le dos et redressant parfois la taille d'un mouvement qui lui était familier, elle écouta ce que je lui lisais, puis s'écria, comme elle faisait souvent quand le reste de la phrase allait de soi : «Mon Dieu !... Mon cher !...» Cela voulait dire : «Quelle idée, comme c'est drôle, comme c'est mal vous connaître.» On apporta le plateau du thé, le salon se remplit et il ne fut plus question de rien.
Le lendemain matin, étant seul dans le parc à côté de l'Impératrice, à l'heure où cette femme de quatre-vingt-cinq ans nous surprenait tous les jours par son activité intellectuelle et physique et par le plaisir qu'elle avait à respirer l'air humide ou froid en accompagnant sa marche d'une conversation toujours renouvelée, je pensais à l'incident de la veille et sans savoir au juste où je m'aventurais, je lui dis : «Madame, cette lettre d'hier, dont il n'est pas question, m'a fait me demander si l'Impératrice m'autoriserait à écrire un livre sur elle où il n'y aurait ni indiscrétions ni anecdotes, mais seulement des remarques sur son esprit, son caractère et ses goûts, une sorte de portrait écrit ?»

Présentation de l'éditeur :

L'inconnue est une biographie peu commune d'Eugénie de Montijo (1826-1920), épouse de Napoléon III et impératrice de 1853 à 1870. Le livre évoque la période d'exil d'Eugénie en Angleterre (à compter de 1871) et procède par "flash back" sur les moments clés de sa vie, pour mieux mettre en exergue cette personnalité méconnue et pourtant exceptionnelle. Daudet fait découvrir une Eugénie à l'opposé de l'image et de la réputation qu'elle a laissées. Ses prises de position sur la défense de la femme, à la maison, au travail, dans l'éducation, est exemplaire de modernité et d'avant-gardisme. A toute occasion, pendant la durée de son règne et dans son exil britannique, elle fut le chantre, avant l'heure, de l'égalité des hommes et des femmes.

Lucien Daudet, fils du romancier Alphonse Daudet, est né à Paris le 11 juin 1883 et décédé en 1946. Jeune homme cultivé, dandy de son époque, il mena une vie mondaine qui lui fit rencontrer Marcel Proust. Ils eurent ensemble une liaison au moins sentimentale, révélée par Jean Lorrain dans le Journal. C'est pour cette indiscrétion que Proust et Lorrain se battirent en duel en 1897. Il fut également l'ami de Jean Cocteau. Lucien Daudet était également artiste peintre et fut l'élève de Whistler. Toute sa vie, il fut écrasé par son père en littérature ("Je suis le fils d'un homme dont la célébrité et le talent comptent pour plusieurs générations, je reste sous son ombre ") et par Whistler en peinture. Vers la fin de sa vie, en 1943, il épousa Marie-Thérèse, soeur cadette de Pierre Benoit.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion
Befriedigend/Good: Durchschnittlich... En savoir plus sur cette édition
EUR 16,86

Autre devise

Frais de port : EUR 6
De Allemagne vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image d'archives

Daudet,Lucien
Edité par Jacques Marie Laffont Editeur (2010)
ISBN 10 : 2361240025 ISBN 13 : 9782361240028
Ancien ou d'occasion Couverture souple Quantité disponible : 2
Vendeur :
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur

Description du livre Befriedigend/Good: Durchschnittlich erhaltenes Buch bzw. Schutzumschlag mit Gebrauchsspuren, aber vollständigen Seiten. / Describes the average WORN book or dust jacket that has all the pages present. N° de réf. du vendeur M02361240025-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 16,86
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image d'archives

Daudet,Lucien
Edité par Jacques Marie Laffont Editeur (2010)
ISBN 10 : 2361240025 ISBN 13 : 9782361240028
Ancien ou d'occasion Couverture souple Quantité disponible : 1
Vendeur :
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur

Description du livre Gut/Very good: Buch bzw. Schutzumschlag mit wenigen Gebrauchsspuren an Einband, Schutzumschlag oder Seiten. / Describes a book or dust jacket that does show some signs of wear on either the binding, dust jacket or pages. N° de réf. du vendeur M02361240025-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 17,01
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais