Kazuma Kondou Deadman Wonderland, tome 1

ISBN 13 : 9782505007241

Deadman Wonderland, tome 1

Note moyenne 4,18
( 16 735 avis fournis par Goodreads )
 
9782505007241: Deadman Wonderland, tome 1
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

cet album contient les huit premiers épisodes de Deadman

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

Licence assez attendue dans nos contrées, Deadman Wonderland, dernier bébé en date des auteurs de la version papier d'Eureka Seven, débarque enfin.

Dans un futur indéterminé, la ville de Tokyo a été détruite à 70%, 10 ans auparavant, par un grand tremblement de terre. Pour recueillir des fonds visant à reconstruire la capitale, la prison Deadman Wonderland est devenue un lieu touristique, une sorte de parc d'attractions où les visiteurs peuvent assister en spectateurs à des épreuves mortelles où les prisonniers s'affrontent pour pouvoir survivre quelques jours de plus.
Ganta, 14 ans, est un collégien comme les autres, vivant sa vie aux côtés de ses amis et camarades de classe. Mais un beau jour, tout bascule: un étrange homme volant habillé en rouge débarque dans la classe et massacre tous les élèves sans difficulté. Seul survivant, Ganta est accusé à tort d'être le meurtrier, et est incarcéré à Deadman Wonderland...

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Deadman Wonderland entre très vite dans le vif du sujet, puisqu'après même pas une trentaine de pages, Ganta se retrouve déjà emprisonné. Les auteurs ne s'attardent aucunement sur ce qu'était sa vie quotidienne avant l'arrivée de l'homme en rouge, ce qui fait que le lecteur a bien du mal à être happé par le drame, à en ressentir toute la force, d'autant qu'il ne sera pas question non plus de s'attarder, ne serait-ce qu'un peu, ou alors de manière très superficielle, sur le ressenti du jeune garçon face à tout cela. Il ne faudra pas non plus s'attendre à voir le procès de Ganta un minimum travaillé, puisqu'il est bâclé en 2 pages, ou même à voir la réaction de sa famille. On vous le dit encore: l'introduction va très vite, trop vite, ce qui pourra déstabiliser.

La suite du tome voit Ganta se faire à sa nouvelle vie à Deadman Wonderland, et le lecteur comprend en même temps que lui que cette nouvelle vie sera loin d'être de tout repos: les règles de la prison sont très strictes, et surtout très ardues à respecter. Le moindre faux pas équivaut à une mort soudaine ou à de graves blessures, données par exemple par la pulpeuse Makina, la gardienne en chef de la prison, rigoureusement stricte et un brin sadique. Dans ce nouvel univers où il découvre les règles petit à petit, Ganta va rapidement faire la connaissance de certaines fortes têtes parmi les prisonniers, faussement amicaux, comme le fourbe Yô, clairement mauvais, à l'image de Kôzuji, stéréotype poussé à l'extrême du costaud passant son temps à martyriser tout le monde dès que les gardes ont le dos tourné, ou apparemment gentils, comme la jolie Azami. On a donc des prisonniers aux caractères très variés, même si certains, voire tous, sont décidément trop caricaturaux. Mais parmi tous ceux-là, un personnage tire clairement son épingle du jeu: Shiro, une jeune fille très étrange, sortant toujours de nulle part (une bouche d'égout, par exemple), semblant avoir des capacités physiques assez exceptionnelles, déclarant avoir déjà rencontré Ganta et être son amie, et étant prête à tout pour protéger notre héros, quitte à se blesser à sa place ou à y laisser sa vie, ce qui ne l'empêche pas de toujours conserver une apparence enjouée et insouciante, par exemple en ne pensant qu'a goûter avec le jeune garçon ou à jouer avec lui. Un caractère complètement barré, qui rappelle volontiers un personnage comme Yuno Gasai, l'héroïne sérieusement atteinte de Mirai Nikki. Et au final, si l'on ne sait encore rien de cette très étrange demoiselle, elle intrigue fortement.

Face à tout ça, aux rencontres de ces personnages bons, mauvais ou énigmatiques, des épreuves pour la survie qui débutent déjà, Ganta est forcément amené à devoir rapidement se forger un caractère. Et de ce côté-là, on sera étonné de le voir changer si vite, parfois trop vite, peut-être, par exemple quand il passe d'un caractère craintif à plus affirmé en une page, ou qu'il décide assez subitement de ne pas mourir tant qu'il n'aura pas prouvé son innocence. Au moins, les choses ont le mérite de ne pas traîner, et on espère juste que Ganta ne fera pas partie de ces héros faisant un pas en avant pour mieux reculer par la suite. Pour l'instant, le jeune garçon manque encore de charisme, mais pourrait facilement en gagner.

Arrivé à la fin de ce premier volume, l'objectif de Ganta semble donc clair: il cherchera coûte que coûte à démasquer les coupables pour prouver son innocence... Et si les coupables étaient à l'intérieur même de la prison ? C'est ce que l'on est en droit de se dire, tant les éléments accusant les hautes sphères de Deadman Wonderland commencent déjà à s'accumuler. Les spectateurs semblent ne pas savoir que les jeux mortels le sont vraiment, et beaucoup de choses sombres semblent être cachées, à commencer par les desseins du mystérieux et pas très net vice-directeur Takami. Et que penser de la présence dans la prison du fameux homme en rouge, dont l'existence semble, elle aussi, conservée à l'abri des regards indiscrets ? Qu'on se le dise, les mystères autour de la prison sont bel et bien là, éveillant un peu plus la curiosité du lecteur.

Techniquement, Jinsei Kataoka et Kazuma Kondou nous offrent un travail honorable d'un point de vue graphique. Tous les personnages sont dotés d'un physique aisément reconnaissable, et le trait est expressif sans être foncièrement original. On pourra également compter sur quelques effets gores sympathiques et des petites notes d'humour noir ou barré annonçant un titre assez éloigné des carcans habituels du genre. La mise en scène alterne des plans assez classiques et des perspectives excellentes, à l'image de la double-page, au début, où Ganta découvre, horrifié, tous ses camarades de classe morts. Finalement, le principal problème reste cette gestion des évènements pas toujours bien dosée, parfois vraiment trop rapide, même si elle a le mérite de ne pas faire traîner les choses, et de démarquer l'ensemble d'une bonne partie de la production shônen.
On reste également très perplexes face à certains rebondissements qui sortent de nulle part (mais où Shiro est-elle allée chercher ce taureau ?). Que les auteurs partent dans leur trip, on ne demande pas mieux, mais que cela ne se fasse pas au détriment de la cohérence.

Inégal mais très intrigant, ce premier volume a le grand mérite de nous proposer quelque chose qui change un tant soit peu de la majorité d'autres shônen. Les auteurs doivent encore gagner dans la maîtrise de leur style, pour pouvoir nous convaincre pleinement en nous offrant dans toute sa splendeur ce qui s'annonce comme un shônen bien barré et plus mâture que la moyenne, dans la veine d'autres titres originaux que nous a déjà, à plusieurs reprises, offerts le magazine Shônen Ace, qui nous a notamment permis de découvrir des perles du genre comme MPD Psycho (avant qu'il ne soit transféré dans un magazine seinen), Mirai Nikki ou autre Bienvenue dans la NHK. On attend beaucoup du deuxième volume, qui devrait déjà nous donner une bonne idée de l'orientation que va prendre le titre. Espérons que le gros potentiel se confirme.

Du côté de l'édition, on sera déçu par une traduction franchement moyenne, avec des dialogues manquant parfois de naturel ou s'emboîtant mal ensemble. L'impression souffre de moirages flagrants, un petit effet de transparence est présent, et les pages en couleurs, si l'on sera contents de les avoir, sont de qualité moyenne. Par contre, on remerciera l'éditeur de nous offrir, pour ce titre de la collection Dark Kana, un format égal à celui des titres de la collection Big, pour un prix raisonnable.


koiwai

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur :

Accusé à tort d avoir tué tous les élèves de sa classe, Ganta est incarcéré à la prison Deadman Wonderland. Chaque jour les prisonniers participent à des
épreuves mortelles pour gagner quelques jours de vie supplémentaires.
Ganta doit survivre pour prouver son innocence !

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter D'occasion
état :  Très bon
Livre Merci, votre achat aide à... En savoir plus sur cette édition

Frais de port : EUR 9,99
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image fournie par le vendeur

1.

Jinsei Kataoka
Edité par kana
ISBN 10 : 2505007241 ISBN 13 : 9782505007241
Ancien ou d'occasion Quantité disponible : 1
Vendeur
RECYCLIVRE
(Paris, France)
Evaluation vendeur

Description du livre kana. Etat : Très bon. Livre Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme. Expédition depuis la France. Livre. N° de réf. du vendeur 4115202007312PAE12505007241

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 5,22
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image de l'éditeur

2.

Kazuma Kondou
Edité par Kana (2010)
ISBN 10 : 2505007241 ISBN 13 : 9782505007241
Ancien ou d'occasion Couverture souple Quantité disponible : 1
Vendeur
CENTRAL MARKET
(ANTIBES CEDEX, FR, France)
Evaluation vendeur

Description du livre Kana, 2010. Etat : D'occasion - Comme neuf. Jinsei Kataoka (illustrateur). Brand new book. Livre comme neuf. N° de réf. du vendeur 9782505007241

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 18
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 7,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image de l'éditeur

3.

Kazuma Kondou
Edité par Kana (2010)
ISBN 10 : 2505007241 ISBN 13 : 9782505007241
Ancien ou d'occasion Couverture souple Quantité disponible : 3
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur

Description du livre Kana, 2010. Jinsei Kataoka (illustrateur). Befriedigend/Good: Durchschnittlich erhaltenes Buch bzw. Schutzumschlag mit Gebrauchsspuren, aber vollständigen Seiten. / Describes the average WORN book or dust jacket that has all the pages present. N° de réf. du vendeur M02505007241-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 6,02
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 45
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image de l'éditeur

4.

Kazuma Kondou
Edité par Kana (2010)
ISBN 10 : 2505007241 ISBN 13 : 9782505007241
Ancien ou d'occasion Couverture souple Quantité disponible : 10
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur

Description du livre Kana, 2010. Jinsei Kataoka (illustrateur). Gut/Very good: Buch bzw. Schutzumschlag mit wenigen Gebrauchsspuren an Einband, Schutzumschlag oder Seiten. / Describes a book or dust jacket that does show some signs of wear on either the binding, dust jacket or pages. N° de réf. du vendeur M02505007241-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter D'occasion
EUR 6,22
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 45
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais