Didi-Huberman, Georges Survivance des lucioles

ISBN 13 : 9782707320988

Survivance des lucioles

Note moyenne 4,29
( 127 avis fournis par Goodreads )
 
9782707320988: Survivance des lucioles
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

Devenu introuvable. Un livre essentiel.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

La luciole est une autre façon de désigner ce que Lacan appelait le «sujet» : c'est ce qui insiste, ce qui résiste, ce qui persiste. Même à deux doigts de n'être plus rien, sa nature est de survivre. Didi-Huberman cite Pascal : «Nul ne meurt si pauvre qu'il ne laisse quelque chose.» Les dispositifs de contrôle peuvent bien réglementer nos vies, dans la nuit clandestine, près de Sangatte, la vie palpite dans cette silhouette qui s'enfuit, sous la caméra de Laura Waddington. Silhouette fragile et obstinée comme une luciole, «infiniment précieuse, car porteuse de liberté, mais aussi angoissante, car toujours soumise à un péril palpable». «Image-luciole», donc,qui nous permet de «protester contre la gloire du règne et ses faisceaux de dure lumière». (Eric Aeschimann - Libération du 29 octobre 2009)

Il y a comme un accord tacite au sein de la philosophie critique. Pour nombre de contempteurs du temps présent, le monde contemporain aurait détruit l'expérience, annihilé les sens, réduit l'existence à la survie. Impossible voyage, dépolitisation de la politique, grégarité consumériste, conditionnement technologique... Le discours philosophique de la modernité serait en grande partie celui de la "merdonité", selon le mot de Michel Leiris. Pour l'historien d'art Georges Didi-Huberman, qui mène une passionnante enquête sur la vision apocalyptique à l'intérieur de la pensée critique, c'est Walter Benjamin (1892-1940) qui a le mieux théorisé ce naufrage de la modernité...
Face à ces requiems pour la fin des temps, Didi-Huberman relève les trouées lumineuses, exhume les "parcelles d'humanité" qui n'ont cessé d'exister. Car les lucioles ont survécu. L'auteur insiste même sur "la vitalité particulière des périodes dites de déclin"...
Georges Didi-Huberman convoque toute une cohorte d'oeuvres qui, plutôt que de "prendre parti" comme dans les manifestations les plus caricaturales de "l'art engagé", s'attachent à "prendre position", c'est-à-dire à déplacer le regard et à déjouer le pouvoir par de nouvelles formes esthétiques. (Nicolas Truong - Le Monde du 4 décembre 2009)

Présentation de l'éditeur :

Dante a, autrefois, imaginé qu'au creux de l'Enfer, dans la fosse des «conseillers perfides», s'agitent les petites lumières (lucciole) des âmes mauvaises, bien loin de la grande et unique lumière (luce) promise au Paradis. Il semble bien que l'histoire moderne ait inversé ce rapport : les «conseillers perfides» s'agitent triomphalement sous les faisceaux de la grande lumière (télévisuelle, par exemple), tandis que les peuples sans pouvoir errent dans l'obscurité, telles des lucioles.
Pier Paolo Pasolini a pensé ce rapport entre les puissantes lumières du pouvoir et les lueurs survivantes des contre-pouvoirs. Mais il a fini par désespérer de cette résistance dans un texte fameux de 1975 sur la disparition des lucioles. Plus récemment, Giorgio Agamben a donné les assises philosophiques de ce pessimisme politique, depuis ses textes sur la «destruction de l'expérience» jusqu'à ses analyses du «règne» et de la «gloire».
On conteste ici ce pronostic sans recours pour notre «malaise dans la culture». Les lucioles n'ont disparu qu'à la vue de ceux qui ne sont plus à la bonne place pour les voir émettre leurs signaux lumineux. On tente de suivre la leçon de Walter Benjamin, pour qui déclin n'est pas disparition. Il faut «organiser le pessimisme», disait Benjamin. Et les images - pour peu qu'elles soient rigoureusement et modestement pensées, pensées par exemple comme images-lucioles - ouvrent l'espace pour une telle résistance.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image de l'éditeur

1.

Didi-Huberman, Georges
Edité par MINUIT (2009)
ISBN 10 : 2707320986 ISBN 13 : 9782707320988
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 1
Vendeur
Librairie Vent d'Ouest
(Nantes, France)
Evaluation vendeur

Description du livre MINUIT, 2009. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782707320988

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 13,20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image de l'éditeur

2.

Didi-Huberman, Georges
Edité par MINUIT (2009)
ISBN 10 : 2707320986 ISBN 13 : 9782707320988
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 4
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur

Description du livre MINUIT, 2009. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782707320988

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 13,20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16,90
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais
Image de l'éditeur

3.

Georges Didi-Huberman
Edité par Les Editions de Minuit (2009)
ISBN 10 : 2707320986 ISBN 13 : 9782707320988
Neuf Paperback Quantité disponible : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur

Description du livre Les Editions de Minuit, 2009. Paperback. Etat : Brand New. 141 pages. French language. 7.17x5.35x0.55 inches. In Stock. N° de réf. du vendeur zk2707320986

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 21,45
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 11,56
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais