Articles liés à L'École emportée - Tome 06

L'École emportée - Tome 06

Note moyenne 4
( 27 avis fournis par Goodreads )
 
9782723449649: L'École emportée - Tome 06
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Présentation de l'éditeur :
Auteur encore injustement méconnu en France, Kazuo Umezu fait pourtant partie de la famille des très grosses pointures de la bande dessinée mondiale, aux côtés de Moebius, Alan Moore, Hergé ou Neil Gaiman. Au Japon, il porte officieusement le titre de « Dieu du manga d'horreur ». Mais pour beaucoup de nippons, dont l'enfance a été bercée par ses uvres, cet auteur mythique est tout bonnement l'égal d'Osamu Tezuka, catapulté lui « Dieu du manga » tout court. "L'école emportée", son manga le plus célèbre, narre la disparition brutale d'une école primaire et de tous ses occupants, mystérieusement projetée dans un monde désertique, dépourvu de vie, où le sable dispute à un ciel aux brumes obscures les limites incertaines de l'horizon noir. Complètement dépassés par la situation, les adultes chargés de la protection des enfants vont se révéler incapables d'assurer leur rôle. Certains laisseront libre cours à leur folie naissante, d'autres préfèreront le suicide. C'est dans ce monde que les enfants, désemparés, à court de repères tant familiaux que géographiques, se devront à eux seuls de s'accorder l'espoir d'une survie improbable. Umezu est fasciné par les aspects les plus sombres de la nature humaine. Ses uvres peuvent être lues comme des cauchemars dont le lecteur, quand bien même il le voudrait,ne pourrait s'échapper. S'impliquant au même titre que ses protagonistes, l'auteur se livre à des expériences émotionnelles d'une intensité inédite en bande dessinée. L'école emportée, écrite voilà trente ans, n'a pourtant jamais été égalée dans sa tragique peinture de la condition humaine. Si l'horreur (sous toutes ses formes) et la peur semblent être les domaines de prédilection d'Umezu, elles ne sont que les éléments d'une oeuvre dont le propos est avant tout universel, libre de toute contingence morale. Ainsi, ses principaux récits se révèlent être d'incroyables histoires d'amours. Celle qui se cache dans l'école emportée est sans doute l'une des plus belles jamais écrites. Ce chef d' uvre est présenté dans un nouveau format poche dédié aux grands classiques du manga, et compte six volumes au total.
Revue de presse :

Alors que le clan de Shô se bat avec celui de Otomo, notre héros va avoir une douleur au ventre : celui-ci a l'appendicite ! Ses amis vont devoir réaliser une opération avec les moyens du bord dans la plus grande des urgences ! Pendant ce temps dehors, des monstres de plus en plus gros approchent...

C'est la dernière ligne droite pour tout le monde ! Les monstres envahissent l'école, et surtout un énorme nuage toxique apparaît, détruisant tout sur son passage ! Les écoliers restants doivent partir dans le sens inverse du nuage, dans l'espoir d'y voir ce fameux "paradis" dont a parlé la matrone, et pour peut être y trouver le moyen de rentrer chez eux. Mais cela n'est que le début d'un nouveau fléau, où la plupart des élèves meurent de faim l'un après l'autre, les faisant ainsi devenir fous au point de chercher à manger leurs camarades.
D'autre part, le monde se chamboule aussi dans le présent, et la mère de Shô va être prête à tout pour ramener son fils.

Le voici, l'ultime tome de L'école emportée. Après nous avoir littéralement passionné durant 5 volumes, ces dernières pages à couper le souffle nous offre enfin le mot de l'histoire et clôt à merveille l'aventure de Shô. Nos héros vont unir leurs dernières forces pour survivre à tous ces carnages finaux pour peut être réussir à rentrer chez eux, maintenant qu'ils pensent connaître le moyen pour ça. Les révélations sont choquantes, et le tout se clôt d'une manière magistrale et plutôt imprévisible par rapport au début de l'histoire, avec une belle morale en prime.
Il s'en sera passé des choses dans L'école emportée, Shô aura vécu une aventure trépidante de bout en bout et nous aura donné une véritable leçon de courage à travers ses faits et gestes. Le mal ne provient pas forcément de l'extérieur, et le caractère évoluant de chacun des personnages aura montré à quel point l'homme peut dépasser les limites de la morale pour sa propre survie.

Ainsi donc se termine L'école emportée, un manga qui aura vraiment été aussi impressionnant que captivant, surtout lorsqu'on voit que celui-ci date d'il y a 40 années et qu'il n'a pas pris une ride (à part le dessin qui pourrait peut être gêner les plus difficiles, le trait faisant tout de même assez vieillot). L'école emportée est un excellent récit d'horreur et d'angoisse, un peu à la manière de Dragon Head dans le même genre et ne présente aucun des clichés de maintenant, pour un résultat encore plus fou. Bref, sans doute un des meilleurs mangas édités à ce jour, et je pèse mes mots ! Un must, tout simplement.


Kiraa7

(Critique de www.manga-news.com)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande