Kenaz, Yehoshua Chair Sauvage

ISBN 13 : 9782742794911

Chair Sauvage

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par Goodreads )
 
9782742794911: Chair Sauvage
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

221pages. in8. Broché.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

Tel-Aviv, rue Ben-Yehouda, à trois pas de la mer. De cette ville, qui sent le sel et l'eucalyptus, Yehoshua Kenaz parle comme d'une femme. Pensez, dit-il comme s'il comptait ses années de mariage, "je vis avec elle depuis quarante-neuf ans !" Un silence. Puis cet aveu d'amant transi : "J'aime tout d'elle."...
Ce qui vous saisit instantanément chez Kenaz, ce sont ses atmosphères. Des climats incertains oscillant perpétuellement entre le ricanement et l'effroi. Ecrites entre 2000 et 2008 et parues dans diverses revues littéraires israéliennes (Keshet, Masmerim...), ces histoires semblent s'ingénier à déstabiliser le lecteur. Comme si le plus important était au fond qu'il ne sache jamais vraiment sur quel pied danser. Qu'il passe du sourire aux larmes. Du sucré au salé. (Florence Noiville - Le Monde du 6 janvier 2011 )

Dans ce Tel-Aviv intemporel, le quotidien n'est jamais banal...
L'écrivain s'amuse à dé­sarçonner son lecteur. Tout est question d'atmosphère. On passe vite du loufoque au dramatique, du sérieux au grotesque. Qu'il chronique le quotidien de soldats de l'armée israélienne («Infiltration»), ou celui des habitants d'un immeuble de Tel-Aviv («Paysage aux trois arbres», «La grande femme des rêves»), Yehoshua Kenaz semble suivre le réel au plus près mais c'est pour mieux montrer l'absurdité de la vie en Israël et en rire, sans méchanceté. (Bruno Corty - Le Figaro du 13 janvier 2011 )

Avec Chair sauvage, Kenaz se frotte pour la première fois à la nouvelle. En voici neuf, situées pour la plupart à Tel-Aviv, la ville où se télescopent cultures et classes sociales. Des contrastes qui servent de prismes à ces récits où se mêlent toutes sortes de registres souvent opposés : le fantastique et la banalité, la peinture de la vie la plus quotidienne et, derrière les façades, l'irruption de l'insolite, du grotesque ou du tragique...
"Nous savons des choses insignifiantes, mais rien de ce qui est essentiel, rien des secrets qui risquent de peser sur nos vies", dit Kenaz. Ce sont ces secrets-là qu'il débusque dans ce livre inquiétant, parfois démoniaque, sans doute le plus noir qu'il ait écrit. (André Clavel - L'Express, février 2011 )

Yehoshua Kenaz joue avec le fantastique, manie un humour grave et révèle le malaise que chaque individu peut éprouver dans une société israélienne où le passé ne parvient jamais à s'effacer, rendant encore plus incertaine l'espérance en l'avenir...
Avec ce recueil, Yehoshua Kenaz se confirme maître conteur, voyeur implacable des vies tourmentées qui peuvent basculer dans le tragique ou le grotesque. (Gilles Heuré - Télérama du 3 mars 2011 )

Extrait :

CHAIR SAUVAGE

Ça finira mal, je le sais. C'est le sentiment que j'ai quand je la regarde en cachette. A quoi pense-t-elle quand elle tourne en rond dans la maison comme un lion en cage, de la chambre à coucher au salon, de la cuisine à la chambre de l'enfant, que cherche-t-elle ? On dirait qu'elle tourne comme ça sans raison, sans but. Comment savoir ? Que savons-nous de nos plus proches, parents, frères, mari, et même enfant ? Rien. Nous savons des choses insignifiantes, mais rien de ce qui est essentiel, des secrets qui risquent de peser sur notre vie... ou notre mort ! Surtout s'il s'agit d'une personne venue de là-bas. Quand on est, comme moi, israélienne de souche, ancienne combattante du Palmakh, noyau de notre future armée, professeur de piano et de musique dans un vieux village, comment savoir ce qui se passe dans le coeur d'une jeune fille comme elle ? Personne ne revient très normal de là-bas. Parfois je la regarde et je me dis : Mon Dieu, c'est notre ange de la mort.
C'est une jeune réfugiée, cousine de mon mari, elle vivait à la Maison des pionnières jusqu'au jour où on l'en a chassée, sans doute avec raison, elle habite chez nous maintenant, le temps de se trouver un endroit définitif. Au début, je l'aimais bien. Excellente jeune fille, propre, ordonnée, belle, intelligente, parlant l'hébreu, toutes les qualités du monde. Quand elle est venue habiter chez nous, elle nous a même proposé d'être notre femme de ménage, une manière de payer son séjour. Il va de soi que nous avons refusé. Tout allait pour le mieux jusqu'au jour où les problèmes ont surgi. Et depuis, je suis terrifiée.
Il est vrai qu'elle est passée par les camps des Allemands. Elle insiste pour le raconter au premier venu, peu importe le lieu ou l'heure. Je lui dis : "Clara, six millions sont morts, les survivants ont vécu ce que tu as vécu, chacun son histoire."
Elle dit : "Ce qu'il m'est arrivé m'importe. C'est de ça que je dois parler.
- Mais les gens ne veulent pas en entendre parler, je lui dis. C'est difficile, c'est effrayant.
- Et ceux qui étaient là-bas, dit-elle, ce n'était pas difficile et effrayant pour eux ? Les gens d'ici sont-ils délicats au point de ne pas supporter qu'on leur raconte ça ? Il y a des gens qui veulent écouter, qui s'intéressent, posent des questions, veulent connaître les détails."

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

EUR 20,30

Autre devise

Frais de port : EUR 16,90
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image de l'éditeur

1.

Kenaz, Yehoshua
Edité par ACTES SUD (2011)
ISBN 10 : 2742794913 ISBN 13 : 9782742794911
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 4
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur

Description du livre ACTES SUD, 2011. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782742794911

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 20,30
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16,90
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais