Exégèse de la Sourate Maryam (Marie)

)  
9782841615339: Exégèse de la Sourate Maryam (Marie)
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

La Tradition rapporte que, lors de la première émigration d'un groupe de musulmans envoyés en Abyssinie par le Prophète (bsl), pour échapper aux persécutions des polythéistes de La Mecque, Ja'far ibn Abî Tâlib récita des passages de la sourate Maryam devant le roi chrétien du pays. Celui-ci fut particulièrement ému et touché, tant par la beauté des versets révélés que par la profondeur du message, dont il sut reconnaître l'origine divine. Ce roi juste décida de donner asile aux musulmans, en leur garantissant le libre exercice de leur religion. Cet épisode de l'Histoire offre un exemple de dialogue respectueux et fraternel qui a permis d'assurer une coexistence pacifique et intelligente.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

`Imâd ad-Dîn abû al-Fidâ' 'Ismâ`îl ibn `Umar ibn Kathîr ou Ibn Kathîr (1301-1373) est un juriste shâfi'ite, un théologien ash'arite et un traditionaliste arabe musulman. Il a étudié auprès d'Abou al Hajaj al Mizzi qui était son principal cheikh, ainsi qu'Ibn Taymiya à Damas de l'école hanbalite pendant la période mamelouke en Syrie. Professeur dans la grande mosquée de Damas, Ibn Kathîr est l'auteur d'un commentaire du Coran (tafsir). Sa méthode d'exégèse consiste en particulier à expliquer les significations des versets Coran en les mettant en relations avec d'autres versets (expliquer le Coran par le Coran), ainsi qu'avec les hadiths du Prophète. Le commentaire du Coran par Ibn Kathîr est réputé et un des plus répandus. Encyclopédiste, Ibn Kathir est aussi connu comme juge (cadi) et comme historien. Bien qu'ayant étudié avec des hanbalites, Ibn Kathîr se réclame du chaféisme. Son ouvrage ayant le plus de succès est sa grande histoire de l'islam (Al-bidaya wa an-nihaya) qui comprend une importante chronique de la ville de Damas. À la fin de sa vie, Ibn Kathîr devint aveugle. Il attribua cette cécité à son habitude de travailler tard le soir dans sa tentative de réorganiser le recueil de hadiths d'Ahmad ibn Hanbal (Musnad) en rangeant les hadiths par thème plutôt que par chaîne de garants (isnad).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande