Yang, Chengfu L'Essence du Taijiquan

ISBN 13 : 9782846172974

L'Essence du Taijiquan

 
9782846172974: L'Essence du Taijiquan
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Extrait de l'introduction de Louis Swaim

La publication en 1934 du livre de Yang Chengfu Les principes du Taijiquan et ses Applications (Taijiquan tiyong quanshu) est à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire du Taijiquan comme art. Il représente l'apogée des enseignements de Yang sur l'art. Paradoxalement et malgré la popularité du Taijiquan à l'Ouest, seuls quelques pratiquants enthousiastes ont eu accès au contenu de ce livre fondateur... et il y a un certain nombre de raisons à cet oubli durable : la première, c'est la difficulté à le traduire dans la mesure où il est écrit dans un style à la fois élagué et ramassé, une présentation éloignée du langage courant ou des écrits vernaculaires, avec de fréquentes tournures de phrase classiques ou littéraires qui demeurent obscures à celui qui n'en a pas l'habitude ou qui n'est pas en mesure d'en détecter la source... De plus, un certain nombre de problèmes restent en suspens concernant la structure et l'organisation du texte, susceptibles de prêter à confusion. Enfin, des questions se posent à propos de l'auteur du livre et elles demandent clarification... Dans mon approche de la traduction de ce livre, j'ai tenté de résoudre la problématique d'une façon qui permette au pratiquant enthousiaste de Taijiquan de comprendre les grandes intuitions de Yang.
Les premiers manuels de Taijiquan publiés dans les années vingt et trente appellent une compréhension à la mesure du contexte d'évolution grandissante de la tradition orale et de textes hautement codifiés transmis en privé, à un compte rendu plus explicite de la mécanique corporelle transmis publiquement... Ce genre de comptes rendus détaillés du mouvement dans les manuels modernes (qui date de la fin des années cinquante et du début des années soixante), tels que ceux de Fu Zhongwen ou de Chengfu Gu Liuxin furent l'objet des avancées dans l'enseignement de l'éducation physique formelle. Les premiers documents sur le Taiji, ceux que nous appelons à présent «les Classiques» doivent être compris comme annexes à un enseignement oral et personnalisé. Cela, en relation au moule commun où se fondent les manuels historiques de l'instruction militaire chinoise, d'archerie et consorts... Les premiers textes sur le Taiji étaient moins une description explicite du mouvement qu'un condensé de principes fondés sur l'expérience... On pourrait les considérer comme une sorte de «manuel mnémotechnique» à destination des élèves avancés et des maîtres !
Il y a une analogie dans la tradition littéraire chinoise. Elle est connue sous le nom de Huaben (livre de conversation). La littérature Huaben provient presque à coup sûr des histoires qui étaient contées dans les maisons de thé. L'art des conteurs se transmettait de maître à disciple ou au sein de la tradition familiale. Lentement, une tradition écrite se développa en consignant les histoires dans une formule très terre à terre dont l'objectif était de préserver les grandes lignes de ces histoires pour servir de moyen mnémotechnique... Ensuite, ces livres à usage mnémotechnique furent rebâtis selon un schéma plus narratif par des esprits littéraires à des fins de publication. Et donc, ce qui avait été autrefois accessible au public par l'intermédiaire des histoires de maisons de thé devenait à présent accessible à un public lettré sous la forme d'un proto-roman...

Présentation de l'éditeur :

Ce livre est la première édition en français d'un ouvrage paru en chinois en 1934 et écrit par le patriarche en exercice de l'école Yang de taïchi-chuan (taijiquan), YANG Chengfu, à l'apogée de son art : Taijiquan Tiyong Quanshu (Essence et application du taijiquan). Cet ouvrage, écrit par le maître deux années avant sa mort, est un ouvrage fondamental pour le taïchi-chuan car il est l'un des rares à montrer un grand maître héritier dans sa pratique du taïchi-chuan bien avant la modernisation de la discipline.
Paradoxalement et malgré la popularité du taïchi-chuan à l'Ouest, seuls quelques pratiquants enthousiastes ont eu accès au contenu de ce livre fondateur... et il y a un certain nombre de raisons à cela : la difficulté à le traduire dans la mesure où la version originale en chinois est écrit dans un style à la fois élagué et ramassé, une présentation éloignée du langage courant ou des écrits vernaculaires, avec de fréquentes tournures de phrase classiques ou littéraires qui demeurent obscures à celui qui n'en a pas la fréquentation ou qui n'est pas en mesure d'en détecter la source... À ce titre le travail du traducteur Louis Swaim est remarquable. Un ouvrage qui concerne tous les amateurs de taïchi-chuan, aussi connue sous le nom de «gymnastique chinoise», qu'il s'agisse d'amateurs novices curieux d'en savoir plus sur le glorieux passé de son art ou du professionnel à la recherche du sens profond de sa discipline.

YANG Chengfu (1883-1936) est né dans la plus illustre famille de maîtres de taïchi-chuan qui fut. Son père est YANG Chien-hou et son Grand-père YANG Lu-chan est le fondateur du célèbre style Yang de taïchi-chuan. Son frère aîné est YANG Shao-hou et ses camarades d'entraînement sont Wu Jianquan (fondateur du style Wu) et SUN Lutang (fondateur du style Sun). Il fut aussi le maître du célèbre CHENG Man-ching, qui popularisa le taïchi-chuan en occident. Maître YANG Chengfu est connu pour avoir apporté au taïchi-chuan ancien son expression de souplesse que nous lui connaissons aujourd'hui.

Louis SWAIM vit et enseigne à Oakland, dans la banlieue de San Francisco, un haut lieu des arts martiaux chinois en Amérique. Il a étudié l'Histoire de la Chine, le mandarin et chinois classique à l'université de Berkeley et dans le cadre du programme interuniversitaire des Études du chinois à Taïwan. Il pratique aussi le taïchi-chuan depuis 30 ans.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image de l'éditeur

1.

Yang, Chengfu
Edité par Budo Editions (2012)
ISBN 10 : 2846172978 ISBN 13 : 9782846172974
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 4
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur

Description du livre Budo Editions, 2012. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782846172974

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 14,50
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais