L'Armada : Maquettes du Musée naval de Madrid (XVIIe-XVIIIe siècle)

 
9782856204450: L'Armada : Maquettes du Musée naval de Madrid (XVIIe-XVIIIe siècle)
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 

In-4° relié (34,6 cm sur 26). 264 pages. Occasion comme neuf. Poids sans emballage : 3579 grammes.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Présentation de l'éditeur :

Le Musée naval de Madrid possède l'une des plus belles collections de modèles réduits de bateaux. Elle nous fait entrer dans l'univers magique de la mer et des somptueux navires espagnols des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce type de maquette était utilisé par les constructeurs pour présenter leur projet, lorsqu'une commande était lancée. Un
charpentier la réalisait d'après des croquis dressés par un ingénieur. Ces modèles, souvent en bois précieux, représentaient avec la plus grande exactitude les formes, la structure, le gréement et les emménagements du navire proposé. Étape par étape, centimètre par centimètre, nous découvrons la minutie de ces réalisations exceptionnelles. Le navire déploie son long squelette : c'est d'abord l'assemblage de la quille, prolongée à l'avant par l'étrave et à l'arrière par l'étambot. Une fois l'armature du bateau recouverte d'un double revêtement de bois, on passe à la construction des ponts. Au XVIIIe siècle, les vaisseaux de guerre avaient trois ou quatre ponts, dont les coques étaient percées de sabords. L'architecture intérieure du navire s'offre donc aux regards sur plusieurs étages depuis la cale où s'entassent les vivres et les munitions jusqu'à la cabine du capitaine. Une fiche technique et historique complète la présentation de chaque modèle. Ce magnifique ouvrage nous permet de suivre l'évolution de la construction navale, qu'elle soit espagnole, anglaise ou bien encore française, au cours de ces deux siècles. L'extrême finesse de l'exécution, la qualité des matériaux, l'observance rigoureuse de l'échelle font de ces chefs-d'œuvre de menuiserie marine, uniques au monde, d'extraordinaires instruments d'étude autant que des objets d'art. Le constructeur Augustin Pic écrivait d'ailleurs, dès 1759 : " Nobles, scientifiques, cadres de la Marine, chacun veut avoir des modèles de vaisseaux. "

Biographie de l'auteur :

JOSÉ IGNACIO GONZALEZ-ALLER HIERRO.
Entré dans la Marine Royale Espagnole en 1954, José Ignacio Gonzalez-Aller Hierro, diplômé de l'École navale, a aussi suivi la formation de base de l'École des sous-mariniers de New London, aux États-Unis. Il a commandé le patrouilleur " Gaviota ", le sous-marin " Cosme Garcia ", le contre-torpilleur " Langara " et le transport de troupes " Castilla ". Il a fait partie de l'état-major du Groupe aéronaval de la Marine à bord du porte-avions " Dédalo ", puis a exercé les fonctions de Chef d'état-major de la Zone maritime de Méditerranée. Après avoir assuré la direction du Musée naval et de l'Institut d'Histoire et de Culture navales de 1991 à 2000, il reste aujourd'hui membre du Comité de patronage du Musée naval.
CRUZ APESTEGUI. Ingénieur en construction navale, expert en construction navale ancienne, il a donné des
conférences dans plusieurs pays, tels que l'Argentine, l'Espagne, la République Dominicaine et le Chili. Il a collaboré à divers projets avec des institutions comme le Musée naval de Madrid.
JORGE PLA. Après avoir suivi une formation en architecture et construction navales modernes, il a, depuis 1988, participé à divers projets de recherche ainsi qu'aux campagnes archéologiques de " Culip VI ", " Orio I " et
" Orio II ". Son travail en faveur de la diffusion de la culture maritime l'a conduit à collaborer avec divers centres de recherche, universités et organismes internationaux, et avec des institutions telles que la National Geographic Society et la Fondation La Caixa.
CARMEN ZAMARRON. Licenciée ès philosophie et lettres de l'Université Complutense de Madrid, elle dirige
actuellement la Section de Construction navale du Musée naval et est Conservatrice responsable de tous les modèles de navires qui forment le patrimoine historique de la
Marine espagnole. Elle est aussi l'auteur d'importants catalogues documentaires et muséographiques.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

Image fournie par le vendeur

1.

Cruz Apestegui & José-Ignacio Gonzalez-Aller Hierro & Jorge Pla & Carmen Zamarron [ préface de Rémi Monaque ]
Edité par Mengès
ISBN 10 : 2856204457 ISBN 13 : 9782856204450
Neuf Couverture rigide Edition originale Quantité disponible : 2
Vendeur
Okmhistoire
(Montrouge, France)
Evaluation vendeur

Description du livre Mengès. Couverture rigide. Etat : Neuf. Etat de la jaquette : Neuf. Edition originale. Paris 2004. 1 Volume/1. -- Neuf -- Reliure éditeur cartonnée et jaquette illustrée sous étui . Format grand in-4°( 34,5 x 26 cm )( 2300 gr ). ------- 264 pages. *************** '' Le Musée naval de Madrid possède l'une des plus belles collections de modèles réduits de bateaux. Elle nous fait entrer dans l'univers magique de la mer et des somptueux navires espagnols des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce type de maquette était utilisé par les constructeurs pour présenter leur projet, lorsqu'une commande était lancée. Un charpentier la réalisait d'après des croquis dressés par un ingénieur. Ces modèles, souvent en bois précieux, représentaient avec la plus grande exactitude les formes, la structure, le gréement et les emménagements du navire proposé. Étape par étape, centimètre par centimètre, nous découvrons la minutie de ces réalisations exceptionnelles. Le navire déploie son long squelette : c'est d'abord l'assemblage de la quille, prolongée à l'avant par l'étrave et à l'arrière par l'étambot. Une fois l'armature du bateau recouverte d'un double revêtement de bois, on passe à la construction des ponts. Au XVIIIe siècle, les vaisseaux de guerre avaient trois ou quatre ponts, dont les coques étaient percées de sabords. L'architecture intérieure du navire s'offre donc aux regards sur plusieurs étages depuis la cale où s'entassent les vivres et les munitions jusqu'à la cabine du capitaine. Une fiche technique et historique complète la présentation de chaque modèle. Ce magnifique ouvrage nous permet de suivre l'évolution de la construction navale, qu'elle soit espagnole, anglaise ou bien encore française, au cours de ces deux siècles. L'extrême finesse de l'exécution, la qualité des matériaux, l'observance rigoureuse de l'échelle font de ces chefs-d' uvre de menuiserie marine, uniques au monde, d'extraordinaires instruments d'étude autant que des objets d'art. Le constructeur Augustin Pic écrivait d'ailleurs, dès 1759 : " Nobles, scientifiques, cadres de la Marine, chacun veut avoir des modèles de vaisseaux. " ******************PH0304. N° de réf. du vendeur 720-ztet

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 69
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 26
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais