résultats (1 - 1) de 1

Afficher les résultats par

Type d'article


Affiner par

Etat

  • Tous
  • Neuf
  • Ancien ou d'occasion

Reliure

  • Toutes
  • Couverture rigide
  • Couverture souple

Particularités

  • Edition originale
  • Signé
  • Jaquette
  • Avec images
  • Sans impression à la demande

Pays

  • Tous les pays

Evaluation du vendeur

Isnardon Jacques 1863 1930

Ancien ou d'occasion
Signé

Quantité disponible : 1

Vendeur : Traces Ecrites (Paris, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 150
Autre devise
Frais de port : EUR 8
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

About this Item: 1 lettre autographe signée 4 In-8 13/02/1891 légèrement poussiéreuse, trace d'étiquette. Jacques Isnardon donne à Spoll, qui prépare un ouvrage, les renseignements demandés sur ses débuts : «J'ai, en effet, joué le rôle de Baxter dans Diana (1884) qui n'eut que 4 représentations. L'année suivante, je créais un rôle de vieil idiot dans une pièce qui s'appelait Le Mari d'un jour (1885) et qui n'eut que deux soirs. Mais j'attendais mes débuts. Carvalho était pour moi d'une malveillance ! d'une injustice, comme il en a conservé lui-même au lendemain de La Jolie fille de Perse. Je fus obligé de lui adresser du papier timbré pour obtenir un vrai début. Il s'effectua avec beaucoup de succès dans La Fille du régiment, un dimanche ! en matinée !! un an 1/2 après mon entrée à l'op. com.!!! Je n'avais répété qu'un acte sur deux. Je jouais le reste à l'aveuglette !!!!!!!! Horresco refrens ! [.]». Il raconte également une anecdote cruelle survenue lors d'une représentation du Mari d'un jour [opéra-comique en 3 actes d'Adolphe d'Ennery et Armand Silvestre, musique de d'Arthur Coquard], où le ridicule de la pièce avait soulevé l'hilarité du public. Chanteur d'opéra, directeur du Théâtre de Monte-Carlo. N° de réf. du vendeur 4829

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 1.

résultats (1 - 1) de 1