résultats (1 - 18) de 18

Afficher les résultats par

Type d'article


Affiner par

Etat

Reliure

Particularités

Livraison gratuite

Pays

Evaluation du vendeur

LA FÊTE AUX CHANSONS - Recueil de: Collectif

Collectif

Edité par Lausanne, Editions L.E.P., Loisirs et Pédagogie, 1983 (1983)

Ancien ou d'occasion

Quantité disponible : 1

Vendeur : LE BOUQUINISTE (LA MOTTE SAINT MARTIN, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 14
Autre devise
Frais de port : EUR 5
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Lausanne, Editions L.E.P., Loisirs et Pédagogie, 1983, 1983. In-8, cartonné, 192 pages, paroles et musiques, illustrations in-texte en couleurs par Micheline Jomini. Bon état. Expédition (tarifs de La Poste en vigueur) : lettre ou colissimo. N° de réf. du vendeur 16677

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 1.

Brigitte Lejeune; Gabrielle Miesse

Edité par Elsevier Masson (2012)

ISBN 10 : 2294726723 ISBN 13 : 9782294726729

Couverture souple
Neuf

Quantité disponible : 4

Vendeur : Gallix (Gif sur Yvette, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 4 étoiles

Ajouter au panier
EUR 40
Autre devise
Frais de port : EUR 9,20
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Elsevier Masson, 2012. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782294726729

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 2.

Brigitte Lejeune; Gabrielle Miesse

Edité par Elsevier Masson (2012)

ISBN 10 : 2294726723 ISBN 13 : 9782294726729

Ancien ou d'occasion
Couverture souple

Quantité disponible : 10

Vendeur : CENTRAL MARKET (ANTIBES CEDEX, FR, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 100
Autre devise
Frais de port : Gratuit
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Elsevier Masson, 2012. Etat : D'occasion - Comme neuf. Brand new book. Livre comme neuf. N° de réf. du vendeur 9782294726729

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 3.

Brigitte Lejeune; Gabrielle Miesse

Edité par Elsevier Masson (2012)

ISBN 10 : 2294726723 ISBN 13 : 9782294726729

Couverture souple
Neuf

Quantité disponible : 1

Vendeur : Librairie Vent d'Ouest (Nantes, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 40
Autre devise
Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Elsevier Masson, 2012. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782294726729

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 4.

Ajouter au panier
EUR 5,98
Autre devise
Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Aléas, 1996. Couverture souple. Etat : Tres bon. couverture souple, format moyen , très bon état. N° de réf. du vendeur 1-184570

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 5.

LAVARENNE M. / DR LAVARENNE J

Edité par EDITIONS MAGNARD NON DATE

Ancien ou d'occasion
Couverture souple

Quantité disponible : 1

Vendeur : Le-Livre (SABLONS, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 55,50
Autre devise
Frais de port : EUR 15
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : EDITIONS MAGNARD NON DATE. Couverture souple. Etat : bon. RO30135440: NON DATE. In-12. Broché. Etat d'usage, Plats abîmés, Dos abîmé, Intérieur acceptable. 249 pages - quelques mouillures en début d'ouvrage sans consequence sur la lecture - quelques pages non coupées en fin d'ouvrage - coiffes abimées - 1er plat taché. . . . Classification Dewey : 100-PHILOSOPHIE ET DISCIPLINES CONNEXES. N° de réf. du vendeur RO30135440

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 6.

Magazine / Périodique
Ancien ou d'occasion
Couverture souple

Quantité disponible : 1

Ajouter au panier
EUR 15
Autre devise
Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : 2007. Revue. Etat : Bon état. PROCHE-ORIENT - DEBUT DES NEGOCIATIONS POUR LA PAIX - NORAH JONES - BANLIEUES - NICOLAS SARKOZY SUR LE TERRAIN - SCOLARITE - DES CARTABLES TROP LOURDS - LIGUE DES CHAMPIONS - MARSEILLE JOUE SA QUALIFICATION A ISTANBUL - Genre : Revue. N° de réf. du vendeur 522173-773

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 7.

De la rue d'Ulm au Chemin des: JACQUELIN Claire

JACQUELIN Claire

Edité par L'Harmattan (2000)

Ancien ou d'occasion
Couverture souple

Quantité disponible : 1

Ajouter au panier
EUR 20
Autre devise
Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : L'Harmattan, 2000. Couverture souple. Etat : Bon. in-8 br., 473 p., coll. "Mémoires du XXème siècle", ill. photos n. et b., bon état. Après une scolarité brillante à Dijon, le jeune provincial HRI vient à Paris en 1902. Il entreprend une correspondance familiale qui ne cessera que lorsqu'il sera tué sur le front en septembre 1918. Dans la capitale, en ce tout début de siècle, la vie d'un étudiant est difficile; la vie sociale, culturelle et même politique de ces jeunes intellectuels est racontée, ici, avec verve, précision, talent et réflexion. Puis Maire de Quimper, il démissionne en 1914, il s'engage comme simple soldat et c'est la guerre, épreuve terrifiante. N° de réf. du vendeur ABE-13330306962

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 8.

Roy, Pierre

Edité par HURTUBISE (2011)

ISBN 10 : 2896474374 ISBN 13 : 9782896474370

Couverture souple
Neuf

Quantité disponible : 3

Ajouter au panier
EUR 11,15
Autre devise
Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : HURTUBISE, 2011. Paperback. Etat : NEUF. Gabriel mène sa vie d'écolier comme la plupart des enfants du Québec au début du XXe. Une fois sa scolarité générale terminée, son père l'envoie dans sa famille au Manitoba. Ainsi, Gabriel pourra expérimenter le travail agricole et réfléchir à son avenir. À son arrivée, Gabriel rencontre une jeune femme séduisante. C'est le coup de foudre. Drôle de hasard, elle porte le même nom que lui! Mais la perspective d'une idylle s'envole, car la jolie demoiselle est sa cousine. Commence alors une belle histoire d'amitié. À la fin de l'été, Gabriel et Gabrielle promettent de se donner des nouvelles. Ils correspondront toute leur vie. Adolescente, Gabrielle Roy veut devenir institutrice. Coïncidence ou non, son cousin choisit d'enseigner lui aussi. À travers des lettres inventées, le lecteur découvre une femme partagée entre mélancolie et joie de vivre, une amoureuse aussi. Très vite, transparaît son plaisir de jouer avec les mots et son ambition de découvrir le monde. Une introduction à la vie et l'oeuvre de celle qui deviendra l'une des grandes figures de notre littérature. Un texte rempli d'humour et de tendresse. - Poids : 301g - Genre : Littérature jeunesse. N° de réf. du vendeur N9782896474370

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 9.

Clifford, Stephanie

Edité par PRESSES DE LA CITE (2017)

ISBN 10 : 2258136946 ISBN 13 : 9782258136946

Couverture souple
Neuf

Quantité disponible : 1

Ajouter au panier
EUR 21,50
Autre devise
Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : PRESSES DE LA CITE, 2017. Paperback. Etat : NEUF. New York, 2006. Avant la démocratisation de Facebook et l'avènement des smartphones, avant Obama, avant la crise des subprimes. Evelyn accepte un job de recruteuse pour un nouveau réseau social réservé aux très riches. Heureusement, sa scolarité dans un pensionnat huppé de la côte est a bien rempli son carnet d'adresses. Autrefois critique vis-à-vis de ses parents parvenus, la jeune fille décide de reprendre contact avec les anciennes stars du lycée. Parmi elles, une it-girl règne en despote : la longiligne Camilla, virevoltant entre courses à la voile dans les Adirondacks et galas de charité sur la Cinquième Avenue. Auprès de l'héritière, Evelyn se met à espérer en un avenir royal. Mais gare à qui tentera de détrôner l'impératrice. Tandis qu'Evelyn se débat dans la jungle du gotha, le monde s'apprête à tomber entre les crocs du plus grand cataclysme financier du début du XXIe siècle.Mordant et drôle, sombre et parfaitement scandaleux, un roman à mi-chemin entre le récit d'apprentissage et la satire très documentée. Dans la veine de Rien n'est trop beau, de Rona Jaffe, et de La Vallée des poupées, de Jacqueline Susann, Stephanie Clifford interroge la cruelle course aux apparences - et le dur parcours pour s'en affranchir. - Nombre de page(s) : 444 - Poids : 469g - Langue : ANGLAIS (ETATS-UNIS) - Genre : Littérature Anglo-Saxonne. N° de réf. du vendeur N9782258136946

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 10.

Jadoulle (Andrea)

Edité par Presses Universitaires de France - P.U.F. , Sup - L'Educateur (1965)

Ancien ou d'occasion
Couverture souple
Signé

Quantité disponible : 1

Vendeur : Librairie Philoscience (Malicorne sur Sarthe, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 12
Autre devise
Frais de port : EUR 3
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Presses Universitaires de France - P.U.F. , Sup - L'Educateur, 1965. 1ere édition, 1965 Book Condition, Etat : Bon broché , sous couverture imprimée éditeur blanche, illustrée d'un rectangle vert In-8 1 vol. - 164 pages Contents, Chapitres : 1. Développements psychologiques et pédagogiques : Origine de la psychologie scolaire - 2. Contenu de la psychologie scolaire : La population scolaire - Début des examens systématiques et de l'observation continue - Examen systématique et observation continue en cours de scolarité - 3. La psychologie scolaire et l'éducation : La psychologie et la pédagogie - Collaboration avec le personnel enseignant - Collaboration avec la famille - Enoncé de quelques problèmes et quelques exigences - Nécessité de la psychologie scolaire - Avant la deuxième guerre, sous l'impulsion de René Jadot et Gaston Brugmans, la commune d'Angleur en Belgique crée un laboratoire de psycho-pédagogie destiné aux écoles de la commune. Ce laboratoire, sous la direction d'Andréa Jadoulle, une des disciples d'Ovide Decroly, sera célèbre dans le monde entier. Après la guerre et au départ du laboratoire, Andréa Jadoulle et Gaston Brugmans, associés au Bruxellois Jean Boeckx, créeront la branche belge des CEMEA (Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation actives) qui participeront durant des décennies à la formation des éducateurs et des enseignants. (source : Wikipedia) dos bruni, plats à peine jaunis, intérieur frais et propre, cela reste un bon exemplaire, en partie non coupé, et augmenté d'un envoi autographe signé de l'auteur, adressé à René Zazzo, on joint une lettre tapuscrite signée de G. Le Guillant, responsable de la revue "Vers l'éducation nouvelle", au sujet de cet ouvrage - format de poche 200. N° de réf. du vendeur 82916

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 11.

Photographie originale / Original photograph

Photographie
Signed

Quantité disponible : 1

Vendeur : photovintagefrance (ARNAVILLE, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 79
Autre devise
Frais de port : Gratuit
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : 1870. Photographie,Photoglyptie d'époque Eugène Fromentin est le fils de Pierre-Samuel-Toussaint Fromentin (1786-1867), médecin et peintre amateur, et de Françoise-Jenny Billotte (1797-1867). Après une brillante scolarité, Eugène Fromentin se rend en novembre 1839 à Paris où il obtient une licence en droit au début de l'année 1843. Son père lui donne alors l'autorisation d'entrer dans l'atelier du peintre Jean-Charles Rémond qu'il quitte bientôt pour celui du paysagiste Louis Cabat. En 1846, à l'insu de sa famille, il visite l'Algérie avec deux amis et peut ainsi remplir ses carnets de croquis des paysages et des habitants de l'Afrique du Nord, s'inscrivant en cela dans le mouvement de l'orientalisme. Comme Théophile Gautier, il avait été fasciné par les envois de Prosper Marilhat au Salon de Paris de 1844. Fromentin envoie trois tableaux au Salon de 1847, admis à l'unanimité : Ferme aux environs de La Rochelle, Mosquée près d'Alger et les Gorges de la Chiffa, puis cinq tableaux au Salon de 1849, dont une deuxième version des Femmes d'Alger. Il obtint alors une récompense de deuxième classe. Fromentin expose onze tableaux au Salon de 1850, ainsi qu'en 1857, puis y participe régulièrement entre 1859 (année de sa médaille de 1re classe) et 1869, ainsi qu'en 1872 et 1876. Fin 1852, il effectua avec Marie Cavellet de Beaumont, épousée le 18 mai de la même année, le deuxième de ses trois voyages en Algérie : une mission archéologique lui fournit l'occasion d'approfondir son étude minutieuse des paysages et des m?urs algériennes. Ses notes lui permettent, à son retour, de donner à ses tableaux une exactitude réaliste. D'un certain point de vue, ses travaux ont été tout autant une contribution à l'ethnologie que de pures ?uvres d'art. En 1854, paraît dans la Revue de Paris de juin à décembre Un été dans le Sahara, ce qui le fait élire membre correspondant de l'Académie des belles-lettres, sciences et arts de La Rochelle. En 1856, encouragé par les critiques élogieuses, il entreprend la rédaction d'Une année dans le Sahel que publie d'abord L'Artiste en intitulant sa première partie « Alger, fragments d'un journal de voyage » en 1857. C'est la Revue des deux Mondes qui reprend la publication de novembre à décembre 1858 sous le titre Une année dans le Sahel, journal d'un absent. Inspiré par une idylle de son adolescence, Dominique, publié pour la première fois dans La Revue des Deux Mondes du 15 avril au 15 mai 1862 et dédicacé à George Sand, est, parmi les romans autobiographiques de son siècle, l'un des plus remarquables. Le 8 juin 1876, sa candidature à l'Académie française échoue par douze voix contre vingt et une à Charles Blanc. Et, après une maladie de quelques jours, il meurt dans sa maison de campagne, à Saint Maurice, faubourg de La Rochelle, le 27 août de cette même année. Il repose au cimetière de Saint-Maurice (quartier de La Rochelle) à proximité de sa famille et non loin de Jenny Léocadie Chessé, la jeune femme qui lui a inspiré son roman Dominique. // Circa 1870 // Photoglyptie // Format (cm): 8x11. N° de réf. du vendeur MP8112

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 12.

Collectif

Edité par Camiac et Saint-Denis, C.L.E.M. (Comité de Liaison des associations historiques et archéologiques de l Entre-deux-Mers), 1996. (1996)

ISBN 10 : 2841030229 ISBN 13 : 9782841030224

Ancien ou d'occasion
Couverture souple

Quantité disponible : 1

Ajouter au panier
EUR 70
Autre devise
Frais de port : EUR 19
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Camiac et Saint-Denis, C.L.E.M. (Comité de Liaison des associations historiques et archéologiques de l Entre-deux-Mers), 1996., 1996. Couverture souple. Etat : Comme neuf. 2 vol. in-4° carré, couv. rempliées et ill., sous emboitage ill., 375pp. en continu, nbr. fig., tableaux et reprod. photographiques en noir et en couleurs dans le texte. Comme neuf. Abbaye romane classée depuis 1998 au patrimoine mondial de l'UNESCO, La Sauve-Majeure est ici célébrée à l'occasion du 900ème anniversaire de la mort de son fondateur, Gérard de Corbie. Sommaire : Hommage à M. Jacques Gardelles (J. LACOSTE), Hommage à M. Paul Roudié (J. LACOSTE), Hommage à M. Johel Coutura (P. ROUDIÉ), La fondation de La Sauve dans le renouveau religieux de la fin du XIème siècle (B. GUILLEMAIN), La spiritualité de Gérard de Corbie et de la Sauve-Majeure: la vie de Saint Adalard (D. G.-M. OURY), Le culte de Saint Gérard de Corbie (E. TRAISSAC), Saint Gérard à travers ses biographes (J.F. DUCLOT), La Sauve-Majeure lors de l arrivée de Gérard de Corbie (F. BOUTOULLE, H. GUIET et J.L. PIAT), Présentation du Grand Cartulaire de la Sauve-Majeure (A. HIGOUNET-NADAL), L agglomération de la Sauve-Majeure de la fin du XIème au début du XIVème siècle, naissance et apogée d une ville monastique (H. GUIET), Les officiers claustraux de l abbaye de la Sauve-Majeure: XIème-XIIIème siècles (M. SMANIOTTO), La sculpture romane de la Sauve-Majeure et ses origines (J. LACOSTE), Un prieuré de la Sauve-Majeure en Entre-deux-Mers bordelais: Saint-Pey de Castets, de sa fondation à 1525 (S. FARAVEL), Emprise et attraction de l abbaye de la Sauve-Majeure dans le diocèse de Bordeaux au Moyen-Age: l exemple du pays d Ultra Lubertum (J.L. PIAT), Le rôle des prieurés et des sauvetés de La Sauve dans le peuplement du Bazadais méridional, du Marsan et du Gabardan (J.B. MARQUETTE), La viticulture en Entre-deux-Mers à partir du Grand Cartulaire de l abbaye de La Sauve: fin XIème-début XIIIème siècles (J.C. HUGUET), La société laïque de l Entre-deux-Mers au miroir des cartulaires de La Sauve, à propos de la petite et moyenne aristocratie (F. BERIAC), Les paysans de La Sauve face aux malheurs de la guerre de Cent Ans, à travers la comptabilité de l abbaye: 1442-1462 (F. MOUTHON), Organisation de l espace dans la région de la Sauve-Majeure : fin XVème-début XVIème siècles (M. BOCHACA et H. GUIET), Les peintures murales de Saint-Pierre de La Sauve-Majeure: restauration ou pastiche? (M. GABORIT), Qui a volé la crosse de l abbé de la Sauve-Majeure? (A.M. COCULA), L abbaye de la Sauve-Majeure dans la congrégation de Saint-Maur XVII-XVIIIème siècles (D. ODON-HUREL), Le temporel de l abbaye de la Sauve-Majeure à l époque moderne (P. LOUPES), L abbaye de la Sauve-Majeure pendant la Révolution (M. BOIT), L institution catholique de La Sauve: 1838-1858 (F. CADILHON), L école normale de la Gironde à la Sauve-Majeure: 1860 (C. LABROSSE), La scolarité de Bertrand Dagens, fils du tisserand de Tresses, de 1869 à 1872 à l école normale de La Sauve (L. DELUGA), La Sauve qui peut! L incendie de l école normale primaire d instituteurs et ses suites (G. AUBIN), La restauration de l abbaye de la Sauve-Majeure depuis sa protection au titre des Monuments historiques: 1840-1995 (J.B. FAIVRE), La restauration des jardins de l abbaye de la Sauve-Majeure; chronique d une renaissance annoncée (L. JACQUIER). Postface (B. LARRIEU). Livre d'occasion. N° de réf. du vendeur 499932

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 13.

À la mémoire de Jean-Louis-Armand de Quatrefages: A de Quatrefages

A de Quatrefages

Edité par Lille (1893)

Ancien ou d'occasion
Couverture souple
Edition originale
Signé

Quantité disponible : 1

Vendeur : PRISCA (Paris, ., France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 4 étoiles

Ajouter au panier
EUR 450
Autre devise
Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Lille, 1893. Couverture souple. Etat : Très bon. Edition originale. Très grand in-4° broché,couverture rempliée, ouvrage comprenant une notice biographique, un index bibliographique des ouvrages et mémoires de Quatrefages, la liste des Sociétés Savantes dont faisait partie Quatrefages, etc., nomb. documents h-t., [histoire naturelle - zoologie - anthropologie - préhistoire - Milne-Edwards - Geoffroy-Saint-Hilaire - Darwin - Cévennes], - - - - - Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, ou Armand de Quatrefages, est un biologiste, zoologiste et anthropologue français, né le 6 février 18101 dans le hameau de Berthézène2 (commune de Valleraugue dans le Gard) et mort le 12 janvier 1892 à Paris. Issue d'une famille protestante, ses parents : Jean-François de Quatrefages de Bréau (1767-1858) et Camille de Cabanes (1786-1888) sont installés depuis plusieurs générations dans la région. Armand de Quatrefages est né dans le hameau de Berthézène à proximité du village de Valleraugue (Gard). Il est envoyé pour sa scolarité au collège de Tournon (Ardèche) où il se distingue pour les mathématiques et les sciences physiques. Âgé de 19 ans en 1829, il obtient un doctorat ès sciences à l'université de Strasbourg en présentant deux thèses, l'une portant sur de la balistique, Théorie d'un coup de canon et l'autre sur le Mouvement des aérolithes considérés comme des masses disséminées dans l'espace par l'impulsion des volcans lunaires4. En 1832, un nouveau doctorat - en médecine - vient le distinguer, la thèse présentée porte sur L'extraversion de la vessie. L'un de ses maîtres n'est autre que Georges Louis Duvernoy (1777-1855), ancien collaborateur de Georges Cuvier (1769-1832). Il enseigne la zoologie à la faculté des sciences de Toulouse à partir de 1838, mais quitte son poste peu de temps après. Il se rend alors à Paris et rencontre Henri Milne Edwards (1800-1885) qui devient son employeur et son ami. Deux ans plus tard, il passe un troisième doctorat en histoire naturelle. Cette fois, sa thèse paraît deux ans plus tard sous le titre de Thèse sur les caractères zoologiques des rongeurs et sur leur dentition en particulier. C'est le début de son intérêt pour la zoologie et il travaille notamment sur les invertébrés marins. Il fait ainsi paraître, en 1844, De l'organisation des animaux sans vertèbres des Côtes de la Manche. Il s'intéresse également à la question de l'acclimatation d'animaux exotiques ainsi qu'aux problèmes de pisciculture et publie sur ce dernier sujet Études sur les fécondations artificielles des oeufs de poissons en 1854. Il fait paraître en 1861 son fameux livre sur l'unité de l'espèce humaine, premier ouvrage d'une longue série en anthropologie. En 1867, il publie un rapport sur la situation de la recherche anthropologique en France. En 1870, il étudie l'oeuvre de Charles Darwin (1809-1882) et de ses précurseurs français, ainsi que la théorie lamarckienne sur le transformisme. En 1875, il participe à la fondation de l'École d'anthropologie. En 1877, il publie L'Espèce humaine et définit notamment la « race de Cro-Magnon ». Reprenant dans son ouvrage la division de l'ensemble des corps, proposée par Pallas en deux empires inorganique et organique, Armand de Quatrefages faisait état de cinq règnes naturels strictement séparés : I. le règne sidéral (ajouté par Candolle pour les corps célestes), II. le règne minéral (correspondant à l'écorce terrestre), III. le règne végétal, IV. le règne animal et V. le règne humain. Il est élu membre étranger de la Royal Society of London en juin 1879, et membre de l'Académie de médecine. Signé par l'auteur. N° de réf. du vendeur GNB2903

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 14.

Contribution à l'étude anatomique et clinique des: Sottas Jules

Sottas Jules

Edité par Paris : G. Steinheil (1894)

Ancien ou d'occasion
Couverture rigide
Edition originale

Quantité disponible : 1

Vendeur : PRISCA (Paris, ., France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 4 étoiles

Ajouter au panier
EUR 320
Autre devise
Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Paris : G. Steinheil, 1894. Couverture rigide. Etat : Très bon. Edition originale. In octavo relie, cartonnage moderne, pièce de titre contrecollée, 471 pages et quatre planches -. Jules Sottas, né à Paris le 22 mai 1866 et mort le 18 septembre 1945 dans cette même ville est un neurologue et historien français à qui l'on doit la description en 1893, avec Jules Dejerine d'une variété sévère et de début précoce de neuropathie périphérique héréditaire. Appartenant à une famille de médecins, il effectue sa scolarité et ses études médicales à Paris où il est nommé interne et obtient son doctorat en 1894 avec une thèse consacrée à l'étude anatomoclinique du tabès. Chargé de laboratoire à l'Hospice de Bicêtre, entre 1891 et 1895, il y travaille en fructueuse collaboration avec Jules Dejerine. Parallèlement à sa carrière médicale, il se consacre à des diverses recherches historiques. Spécialiste de l'histoire de la marine, il s'intéresse notamment à la Compagnie Royale des Indes Orientales (1905) et au trafic maritime vénitien à la fin du Moyen Âge, publiant sur ce sujet, en 1938, un ouvrage illustré de sa main dont les sources sont en partie constituées par les récits des pèlerins se rendant en Palestine3. Il est également l'auteur d'une étude sur la maladie et la mort du cardinal de Mazarin et de divers ouvrages sur l'histoire de la région de Brouage au xviie siècle. - - - - - - - Nous citons Monsieur Olivier Walusinski, historien de la neurologie dans son site sur le baillement fort bien documenté "Lors du colloque Jules et Augusta Dejerine qui s'est tenu à La Salpêtrière le 10 février 2017, en l'honneur du centenaire de la mort de Jules Dejerine, le nom de Jules Sottas a été prononcé à plusieurs reprises, suscitant une question parmi les nombreux auditeurs présents, pourtant férus d'histoire de la neurologie : « mais qui est Sottas ? ». Voilà une distinction peu banale, en effet, que celle d'avoir son nom associé à celui d'un des grands de la neurologie française, afin de désigner un tableau clinique, identifié en cette fin du XIXe siècle, alors qu'on est encore interne des Hôpitaux de Paris : le syndrome de Dejerine-Sottas. Après une biographie, hélas succincte, en raison de sources disponibles limitées, nous proposons un aperçu des travaux médicaux de Jules Sottas. Mais à la suite, il semble nécessaire de ne pas négliger d'évoquer une autre facette, bien méconnue des neurologues, celle de Jules Sottas historien et astronome." - - - - - - Jules Sottas (22 May 1866, Paris - 18 September 1945, Paris) was a French neurologist. He studied medicine in Paris, and worked in the laboratories at the Hospice de Bicêtre and the Salpêtrière. In 1894 he received his doctorate in medicine. In Paris, he was an assistant to neurologist Joseph Jules Dejerine, with whom he collaborated on a number of studies, the best known being the eponymous "Dejerine-Sottas syndrome".[2] The following are a list of various medical papers published by Dejerine and Sottas: Sur un cas de syringomyélie unilatérale et à début tardif suivi d'autopsie, 1892 - A case of unilateral syringomyelia with a late onset. Sur un cas de cécité corticale diagnostiquée pendant la vie et confirmée par l'autopsie, 1893 - A case of cortical blindness diagnosed during life and confirmed by autopsy. Sur un cas de maladie de Thomsen suivi d'autopsie, 1895 - A case involving Thomsen disease. Sur la névrite interstitielle, hypertrophique et progressive de l'enfance, 1893 - On interstitial hypertrophic progressive childhood neuritis, (Dejerine-Sottas neuropathy described). Note sur un cas de paraplégie spasmodique acquise, par sclérose primitive des cordons latéraux, 1895 - On a case of acquired spastic paraplegia with primary sclerosis of the lateral columns. Sur un cas de dégénerescence ascendante dans les cordons antérieurs et latéraux de la moelle, 1895 - A case of ascending degeneration in the anterior and lateral columns of the spinal cord Sur la distribution des fibres endogènes dans le cordon postérieur de la moelle et sur la constitution du cordon de Goll, 1895. N° de réf. du vendeur KOANT223d

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 15.

Photographie originale / Original photograph

Photographie

Quantité disponible : 1

Vendeur : photovintagefrance (ARNAVILLE, France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 5 étoiles

Ajouter au panier
EUR 79
Autre devise
Frais de port : Gratuit
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : 1870. Photographie,vintage CDV albumen carte de visite, Jean-Baptiste Théodore Bac, né à Limoges, en Haute-Vienne, le 17 mars 1809, mort à Paris en 30 mai 1865 est un avocat et homme politique français, et il a représenté la Haute-Vienne sous la Seconde République, élu à l?Assemblée constituante de 1848, et à l?Assemblée législative de 1849. Image d'un avocat au xixe siècle, dans un costume tel que l'a porté Théodore Bac devant les cours de justice. Théodore Bac est né à Limoges (Haute-Vienne), le 17 mars 1809 (la base de données de l?Assemblée Nationale1 indique le 17 mars 1809 comme date de naissance de Théodore Bac ; le dictionnaire de Jean Maitron2 indique le 14 avril 1809 comme date de naissance de Théodore Bac) ; il est issu d?une famille de petits notables ; cette famille a accédé à l'aisance grâce au travail et aux économies ; cela se passait ainsi dans le milieu des élites locales de l'époque ; le père de Bac était avoué ; le fils Bac est devenu avocat, signe de promotion sociale ; Bac n'a pas voulu accéder à la magistrature et il a occupé une grande place parmi les avocats de cette époque. Théodore Bac a fait ses études classiques au collège royal de Limoges ; Bac a eu envie de devenir avocat au collège ; il s'est passionné pour les orateurs de l'Antiquité, comme Cicéron ; il a mené une scolarité brillante au collège de Limoges ; pendant ces études, il a remporté la plupart des prix décernés au collège ; il a ensuite suivi les cours de la Faculté de Droit, et il a été licencié en 18303. Il a débuté au barreau de Limoges, et il s'est fait une place honorable dans cette activité, surtout dans les procès criminels ; les deux procès célèbres de Marie Lafarge et de l?affaire Marcellange, dans lesquels il fut présent, appelèrent sur lui l'attention et lui donnèrent une grande notoriété ; en même temps, dans les divers procès intentés par le gouvernement de Louis-Philippe à la presse départementale de l'opposition, il affichait nettement ses opinions démocratiques. Ainsi, en 1836, Bac a défendu le journal « La Gazette du Limousin », dont le gérant était Arthur de La Guéronnière, un ami d?enfance ; Bac, foncièrement républicain, a su défendre ce journal, qui était pourtant légitimiste, et qui avait été déféré devant une cour pour délit politique ; par la suite, il a plaidé souvent dans les procès de presse, pour des journaux comme « L?Emancipation » de Toulouse, ou « Le Radical » de Cahors4. En 1845, Bac prononça un éloquent plaidoyer au cours de l'affaire Carier, détenu de la Maison Centrale de Limoges, récidiviste qui avait tué de plusieurs coups de couteau, devant de nombreux témoins, un gardien ; Bac a obtenu un verdict clément après avoir fait le procès de la détention en France ; dans cette plaidoirie, Bac a plaidé la cause de tous les détenus des maisons centrales ; il a dénoncé la pratique des châtiments corporels, les privations, la promiscuité, tous les vices du système pénitentiaire. Il est à noter que la carrière d?avocat et celle d?homme politique ne sont pas séparées chez Théodore Bac, et les idées politiques et sociales que défend l?homme public sont celles pour lesquelles plaident l?avocat devant les tribunaux ; ainsi, à la suite des évènements d?avril 1848, malgré son rôle dirigeant, à Limoges, au moment de ces troubles, il ne fut pas de ceux que visèrent les poursuites consécutives à ces évènements ; cela lui permit de défendre trois inculpés devant les assises de Poitiers : Denis Dussoubs et Marcelin Dussoubs, et François Villegoureix5. Les actions de l?homme politique[modifier | modifier le code] Caricature du roi Louis-Philippe, datant de l'année 1848, où ont lieu des évènements auxquels a participé Théodore Bac. Théodore Bac a joué un rôle politique dans les évènements qui se sont déroulés de 1848 à 1852. Dès le début des années 1830, il a été membre de l?église saint-simonienne de Limoges qui a été fondée en avril 1831 ; là se sont retrouvés de jeunes bourgeois libéraux et républicains, comme Denis Dussoubs, N° de réf. du vendeur PD8709

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 16.

Le témoin, journal sur la diététique: Paul Carton

Paul Carton

Ancien ou d'occasion
Couverture souple
Edition originale

Quantité disponible : 1

Vendeur : PRISCA (Paris, ., France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 4 étoiles

Ajouter au panier
EUR 95
Autre devise
Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : 1951. Couverture souple. Etat : Très bon. Edition originale. Tête de série de cette publication (5 numéros) du Bulletin de liaison des amis du docteur Carton. Paul Carton, né le 12 mars 1875 à Meaux (Seine-et-Marne) et mort le 20 octobre 1947 à Limeil-Brévannes1, est un médecin français du début du xxe siècle. Ancien interne des hôpitaux de Paris (AP-HP), médecin-assistant de l'hospice de Limeil-Brévannes, il est l'initiateur d'une médecine non conventionnelle revendiquée comme étant fondée sur les principes du père de la médecine, le médecin-philosophe de la Grèce antique Hippocrate. Paul Carton est né le 12 mars 1875 à Meaux. Son père est commissaire-priseur et ses grands-parents, horticulteurs et horloger-bijoutiers. Atteint de myopie et de constitution physique extrêmement faible il doit vivre deux ans avec un corset en cuir et acier jour et nuit pour corriger une scoliose. Sa scolarité s'en ressent au départ mais il fait finalement de solides études classiques, obtient le baccalauréat et entre à la Faculté de médecine. Au cours de ses études médicales, son état de santé ne s'améliore pas mais en troisième année, il devient cependant interne, prépare les concours et les réussit. Il travaille ensuite à l'Institut Pasteur, puis est nommé chef de laboratoire à la Pitié. Il exerce ensuite à Paris, mais y contracte une tuberculose en 1901 alors qu'il est interne des hôpitaux de Paris. Envoyé à 30 ans en sanatorium où son état empire jusqu'à l'événement qu'il décrit dans son livre L'apprentissage de la santé. Histoire d'une création et d'une défense doctrinales et qui bouleverse sa vie et ses conceptions médicales. En 1908, il retrouve assez de force pour reprendre une occupation professionnelle et obtient une place de médecin-assistant à l'hôpital-sanatorium de Limeil-Brévannes. Il y met en pratique ses découvertes, traitant ses patients sans médicaments par la diététique, l'hydrothérapie, l'héliothérapie et l'exercice physique en plein air. Il rencontre Georges Hébert en 1912 et reste ensuite très lié à ce grand rénovateur de l'éducation physique. Il redécouvre aussi l?enseignement d'Hippocrate dont il résume en 1923 les points les plus importants dans un ouvrage intitulé L'essentiel de la doctrine d'Hippocrate, extrait de ses oeuvres. Le Dr Carton exerce encore 40 ans, à l'hospice puis en clientèle privée, perfectionnant son approche thérapeutique qu'il publie par de nombreux livres et articles. Critiqué de tous côtés, il crée en 1921 la Société Naturiste Française et il débute l'année suivante la publication de la Revue Naturiste pour se démarquer autant des systèmes thérapeutiques traditionnels que des discours ésotériques. Son oeuvre influence grandement Georges Hébert, promoteur d'une méthode d'éducation physique naturelle, compte plus de 30 ouvrages. Sa méthode se différencie de la médecine conventionnelle dans la mesure où elle définit différemment les causes des maladies. Selon Paul Carton, les causes réelles de toutes les maladies proviennent d'un système immunitaire rendu déficient par une mauvaise hygiène (alimentation, cadre de vie, activités physiques, mentales, sociales, professionnelles.). Dans cette perspective, les invasions microbiennes (notamment tuberculeuses, fléau notoire de son époque) ne sont alors qu'une conséquence opportuniste d'un affaiblissement anormal de l'organisme. Il résumait cette approche en une formule qu'il utilisa souvent : Le microbe n'est rien, le terrain est tout. À cet égard, Paul Carton reproche à la médecine de son époque, marquée par les récentes découvertes de Pasteur, de songer à traiter uniquement les symptômes des maladies plutôt que leur origine. Quelques années après la mort de Paul Carton, une petite revue Le Témoin de la loi naturelle et spirituelle, basée sur son oeuvre, est créée. Le Témoin, continue encore aujourd'hui à perpétuer l'oeuvre et à défendre les idées de Paul Carton. Cette revue trimestrielle assure un lien entre les sympathisants de la médecine hippocratique cartonnienne. N° de réf. du vendeur GNB2413

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 17.

A. de Quatrefages

Edité par Paris, Claye (1869)

Ancien ou d'occasion
Couverture souple
Edition originale
Signé

Quantité disponible : 1

Vendeur : PRISCA (Paris, ., France)

Evaluation du vendeur : Evaluation 4 étoiles

Ajouter au panier
EUR 300
Autre devise
Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

Description de l'article : Paris, Claye, 1869. Couverture souple. Etat : Bon. Edition originale. In-8° broché, tiré à part extrait de la revue des deux mondes, 168 pages. Bel envoi autographe de l'auteur à Michel-Eugène Chevreul - - - - - Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, ou Armand de Quatrefages, est un biologiste, zoologiste et anthropologue français, né le 6 février 18101 dans le hameau de Berthézène2 (commune de Valleraugue dans le Gard) et mort le 12 janvier 1892 à Paris. Issue d'une famille protestante, ses parents : Jean-François de Quatrefages de Bréau (1767-1858) et Camille de Cabanes (1786-1888) sont installés depuis plusieurs générations dans la région. Armand de Quatrefages est né dans le hameau de Berthézène à proximité du village de Valleraugue (Gard). Il est envoyé pour sa scolarité au collège de Tournon (Ardèche) où il se distingue pour les mathématiques et les sciences physiques. Âgé de 19 ans en 1829, il obtient un doctorat ès sciences à l'université de Strasbourg en présentant deux thèses, l'une portant sur de la balistique, Théorie d'un coup de canon et l'autre sur le Mouvement des aérolithes considérés comme des masses disséminées dans l'espace par l'impulsion des volcans lunaires4. En 1832, un nouveau doctorat - en médecine - vient le distinguer, la thèse présentée porte sur L'extraversion de la vessie. L'un de ses maîtres n'est autre que Georges Louis Duvernoy (1777-1855), ancien collaborateur de Georges Cuvier (1769-1832). Il enseigne la zoologie à la faculté des sciences de Toulouse à partir de 1838, mais quitte son poste peu de temps après. Il se rend alors à Paris et rencontre Henri Milne Edwards (1800-1885) qui devient son employeur et son ami. Deux ans plus tard, il passe un troisième doctorat en histoire naturelle. Cette fois, sa thèse paraît deux ans plus tard sous le titre de Thèse sur les caractères zoologiques des rongeurs et sur leur dentition en particulier. C'est le début de son intérêt pour la zoologie et il travaille notamment sur les invertébrés marins. Il fait ainsi paraître, en 1844, De l'organisation des animaux sans vertèbres des Côtes de la Manche. Il s'intéresse également à la question de l'acclimatation d'animaux exotiques ainsi qu'aux problèmes de pisciculture et publie sur ce dernier sujet Études sur les fécondations artificielles des oeufs de poissons en 1854. Il fait paraître en 1861 son fameux livre sur l'unité de l'espèce humaine, premier ouvrage d'une longue série en anthropologie. En 1867, il publie un rapport sur la situation de la recherche anthropologique en France. En 1870, il étudie l'oeuvre de Charles Darwin (1809-1882) et de ses précurseurs français, ainsi que la théorie lamarckienne sur le transformisme. En 1875, il participe à la fondation de l'École d'anthropologie. En 1877, il publie L'Espèce humaine et définit notamment la « race de Cro-Magnon ». Reprenant dans son ouvrage la division de l'ensemble des corps, proposée par Pallas en deux empires inorganique et organique, Armand de Quatrefages faisait état de cinq règnes naturels strictement séparés : I. le règne sidéral (ajouté par Candolle pour les corps célestes), II. le règne minéral (correspondant à l'écorce terrestre), III. le règne végétal, IV. le règne animal et V. le règne humain. Il est élu membre étranger de la Royal Society of London en juin 1879, et membre de l'Académie de médecine. - - - Michel-Eugène Chevreul (1786-1889) est un chimiste français connu pour son travail sur les acides gras, la saponification, la découverte de la stéarine. Ces travaux lui valurent la médaille Copley en 1857. Nommé directeur de la manufacture des Gobelins, il appuya le travail de teinture sur des recherches sur la perception des couleurs. Il expose dans son ouvrage De la loi du contraste simultané des couleurs et de l'assortiment des objets colorés des principes qui influencèrent durablement les artistes peintres. Il est aussi le concepteur d'un atlas de couleurs indexé sur les raies de Fraunhofer. Signé par l'auteur. N° de réf. du vendeur GNB2407

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur 18.

résultats (1 - 18) de 18