Les enluminures

Une édition antérieure peut être n’importe laquelle des copies limitées d’un livre et imprimées avant que la première édition officielle ne soit publiée et disponible sur le marché. Ces dernières incluent les les épreuves, et parfois même les manuscrits. L’importance accordée à ces éditions varie d’un collectionneur à l’autre ; certains apprécient de pouvoir observer l’évolution d’un livre de sa conception à sa publication.

Les différents types d’exemplaires antérieurs :



exemplaires antérieurs à la publication

Manuscrits

Il constitue la forme originale du texte brut d’un livre tel qu’il a été créé par l’auteur. Les manuscrits peuvent prendre de nombreuses formes et avoir différentes versions ou brouillons. Les éléments qui caractérisent un manuscrit sont qu’il est, bien souvent, unique, réservé à un petit nombre de personnes, annoté, non-relié et parfois écrit à la main.

Durant des siècles, le terme manuscrit était employé uniquement littéralement (du latin « manu scriptus ») pour les textes écrits à la main. De nos jours, les manuscrits générés par informatique peuvent être aussi considérés comme de véritables manuscrits. Ceux qui comportent des annotations de la main de l’auteur telles que des corrections, des suppressions, des passages à insérer ou à modifier sont parfois très recherchés par les collectionneurs et les vendeurs de livres rares.



exemplaires antérieurs à la publication

Epreuves et épreuves en placard

Ces exemplaires sont les premières versions d'un texte imprimé destinées à être passées en revue par l’auteur et les éditeurs pour qu’ils y apportent leurs corrections et révisions. Depuis quelques années, elles peuvent se présenter sous un format électronique. Les épreuves en placard, sont un type particulier d’épreuves. Elles sont bien souvent non reliées et la mise en page n’a pas encore été faite.









exemplaires antérieurs à la publication

Exemplaire « d’appréciation »

Aussi connu sous les noms d’exemplaire « maison d’édition » lorsqu’ils sont adressés à l’éditeur et non à la vente, ou exemplaire « service de presse » lorsqu’ils sont envoyés aux journalistes critiques, ou encore exemplaire « libraire ».  Comme les exemplaires d’appréciation ne sont peut-être pas passés à travers le processus entier d’édition, ils peuvent présenter de légères différences avec l’édition publiée officiellement sur le marché. De ce fait, ils peuvent avoir une couverture ou une reliure différente.