Sigmund Freud (1856-1939)

Médecin neurologue autrichien d’origine juive, Sigmund Freud est le pionnier de la psychanalyse. Il propose ce terme à la fin du XIXème siècle pour désigner cette nouvelle science humaine qui se donne pour mission, de traiter certaines névroses par l’investigation des processus psychiques.

Supposer l’existence de l’inconscient est le point de départ de la démarche de Freud. Ceci le conduira à proposer de nombreux concepts psychanalytiques, à commencer par le principe de refoulement. Puis, son travail sur l’interprétation des rêves le mènera à montrer l’existence du fantasme et du complexe d’Œdipe.

C’est à partir de 1920 que Freud déterminera les trois instances de l’appareil psychique : le Ça, partie entièrement inconsciente et chaotique, le Surmoi, partie ayant intériorisé l’interdit, et le Moi, partie qui se charge d’aboutir à un compromis entre les pulsions du Ça et du Surmoi.

Freud se réfugiera à Londres en 1938 où il décédera un an plus tard d’un cancer.



Les ouvrages majeurs de Freud

Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci Edition originale (E.O.) de la traduction française établie par Marie Bonaparte, un des 75 ex num. sur pur fil.

Introduction à la psychanalyse Introduction à la psychanalyse Collection Petite Bibliothèque Payot, publié en 1972.

Malaise dans la civilisation Malaise dans la civilisation
E.O. de la traduction française dont il n'a pas été tiré de grands papiers. Denoël & Steele, 1934.

La science des rêves La science des rêves
F. Alcan, Paris, 1926, couverture souple. Seule éd. à posséder l'appendice d'Otto Rank, excellente traduction de cet ouvrage majeur.

L'interprétation des rêves L'interprétation des rêves
PUF, 1980. In-8, (18.5x11.5 cm), reliure d'éditeur sous emboîtage carton.